Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

F20 : Lymphangite sclérosante de la verge - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30127-2 
Y. Jmour 1, , N. Litaiem 1, M. Jones 1, Y. Mansour 1, A. Khaled 1, F. Zeglaoui 1
1 Service de dermatologie, Hôpital Charles Nicolle, Tunis, Tunisie 

*Correspondance

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La lymphangite sclérosante de la verge (LSV) est une affection bénigne rarement rencontrée.

Observation

Monsieur A. T âgé de 59 ans, diabétique, hypertendu, consultait pour un œdème de la verge évoluant depuis un mois. L’interrogatoire notait la notion de rapports sexuels, décrits comme « difficiles », précédant l’apparition des lésions. L’examen clinique objectivait un œdème marqué de la verge, un cordon ser- pigineux, partiellement circonférentiel, du sillon balanopréputial, de consistance ferme cartilagineuse, associé à des multiples érosions en regard. Le reste de l’examen était sans anomalies. Un bilan à la recherche d’une IST, un prélèvement urétral, ainsi qu’un ECBU ont été pratiqué revenant négatifs. Une biopsie était proposée mais refusée par le patient. Une écho-Doppler du pénis ne montrait pas de thrombose de la veine dorsale superficielle. Un traitement à base d’acide tiaprofénique à la dose de 600 mg par jour, en 3 prises, était prescrit avec régression rapide de l’œdème et cicatrisation des ulcérations au bout de 8 jours.

Discussion

La LSV affecte souvent l’homme de 20 à 40 ans. Son étiopathogénie est encore inconnue. Notre observation souligne les principales caractéristiques de cette maladie : la notion d’une activité sexuelle intense précédant l’apparition des lésions de 24 à 48 heures, la localisation au niveau de la cicatrice de circoncision d’un cordon serpigineux caractéristique, la normalité des examens biologiques et la résolution rapide spontanée ou sous antiinflammatoires non stéroïdiens. En revanche, sa survenue chez le sujet âgé, l’existence d’un œdème pénien marqué, et la présence d’érosions en regard, sont rarement rapportés. Le diagnostic est clinique. Aucun examen paraclinique n’est nécessaire. L’absence d’une thrombose de la veine dorsale superficielle de la verge permet d’éliminer la maladie de Mondor pénienne, qui constitue le principal diagnostic différentiel de la LSV.

Conclusion

La LSV est une pathologie bénigne, dont la présentation clinique peut être spectaculaire. Ces différents aspects cliniques doivent être reconnues afin d’éviter des examens complémentaires inutiles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Lymphangite sclérosante, pénis, verge


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S19-S20 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • F19 : Mélanocytose dermique acquise de la joue : origine post-inflammatoire ?
  • M. Jrad, H. Hammami Ghorbel, A. Zaouak, O. Midassi, S. Bouchouicha, H. Marrak, S Fenniche
| Article suivant Article suivant
  • CO 01 : Facteurs de risque associés à l’érysipèle de jambe en Afrique subsaharienne : Étude multicentrique cas-témoins
  • P. Pitché, B. Diatta, O. Faye, B.F. Diané, A. Sangaré, P. Niamba, C. Mandengue, L. Kobengue, B. Saka, A. Diop, F. Ly, M.T. Dieng, A. Dicko, M.M. Soumah, M. Cissé, S.H. Kourouma, Y.I. Kouassi, O.B.T. Boukari, S. Akakpo, K. Tchangaï-Walla

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.