Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

CO 18 : Enquête comportementale et de séroprévalence du VIH chez les professionnelles de sexe au Togo: baisse de la prévalence entre 2005 et 2011 - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30145-4 
P. Pitche , K. Gbetoglo, B. Saka, A.S. Akakpo, D.E. Landoh, S. d’Almeida, A.K. Banla, D. Sodji, K. Deku
 Lomé, Togo 

*Auteur correspondant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les professionnelles de sexe (PS) constituent de puissants moteurs de dissémination du VIH. Le but de notre étude était de déterminer la séroprévalence du VIH chez les PS au Togo et d’identifier leurs comportements sexuels à risque.

Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude transversale menée du 17 au 27 décembre 2011 et portant sur 1106 PS au Togo.

Résultats

Au total, 1106 PS ont été enquêtés. Leur âge moyen était de 27,6 ans. Environ 17% et 63% des PS ont eu leur premier rapport sexuel respectivement avant l’âge de 15 ans et avant l’âge de 18 ans. Aussi, 43,4% des PS ont plus de 7 clients par semaine. Par rapport aux préservatifs, 95% des PS ont répondu qu’elles ont déjà eu des rapports sexuels avec un préservatif dans leur vie. Enfin, 62,2% des PS ont déclaré avoir déjà fait le test VIH. La sérologie VIH était positive chez 145 (13,1%) des 1106 PS. Quatre types de comportement étaient associés à la séroprévalence du VIH chez les PS notamment le nombre de clients supérieur à 7 par semaine (p < 0,001), la non utilisation des préservatifs à chaque rapport sexuel (p = 0,003), ou lors du dernier rapport sexuel (p = 0,006) et le commerce du sexe dans des maisons closes (p < 0,001).

Conclusion

Cette étude a permis noté une baisse notable de la séroprévalence du VIH chez les PS entre 2005 et 2011 au Togo et d’identifier les facteurs comportementaux associés à un risque élevé d’être infecté par le VIH.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Professionnelles de sexe, VIH, Comportements sexuels


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S26-S27 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO 17 : Gale hyperkératosique révélant une infection VIH chez un enfant
  • W. Boumlil, H. Baha, F. Hali, S. Chiheb
| Article suivant Article suivant
  • CO 19 : Evaluation de la prise en charge des IST au service d’IST Dermatologie de l’INSP d’Adjamé
  • B. Aka, V. Bamba, M. Oussou, A. Diabate, I. Kouame-koko, B. Ouattara, B. Diane, I. Gue

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.