Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

CO 15 : Partage du statut sérologique au partenaire sexuel chez les personnes vivant avec le VIH sous traitement antirétroviral au CHR de Sokodé, Togo - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30142-9 
I. Yaya, B. Saka , D.E. Landoh, M.P. Patchali, S.A. Aboubakari, M.S. Makawa, K.M. N’Dri, S. Senanou, B. Lamboni, D. Idrissou, K.T. Salaka, P. Pitche
 Dermatologie et IST, CHU Sylvanus Olympio, Lomé, Togo 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Le partage du statut sérologique avec son partenaire sexuel contribue à la prévention de la transmission de l’infection à VIH. L’objectif de notre étude était de documenter les facteurs influençant ce partage chez les personnes vivant avec le VIH (PVVIH) sous traitement antirétroviral (TAR) au CHR de Sokodé au Togo.

Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude transversale analytique réalisée de mai à juillet 2013 au CHR de Sokodé chez 291 PVVIH sous (TAR) depuis au moins 3 mois.

Résultats

Au CHR de Sokodé, 291 PVVIH sous TAR ont été enquêtées. Leur âge moyen était de 37,3 ± 9,3 ans et le sex-ratio (H/F) de 0,4. 217 des 291 PVVIH (74,6%) étaient sexuellement actives. Parmi eux, 131 PVVIH (60,9%) avaient partagé leur statut sérologique avec leurs partenaires sexuels. En analyse multivariée, les facteurs associés à ce partage étaient : l’observance du TAR (OR = 4,89 ; p = 0,008), la connaissance du statut sérologique du partenaire sexuel (OR = 52,73 ; p<0,001) et l’état matrimonial de la PVVIH (OR = 6,10 ; p = 0,005).

Conclusion

Cette étude nous a permis d’identifier trois facteurs associés au partage du statut sérologique avec le partenaire sexuel et de noter que la prévalence de ce partage est faible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Partage du statut sérologique, Traitement antirétroviral, PVVIH


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S26 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO 14 : Analyse du suivi des patients sous ARV au dispensaire anti vénérien (DAV) de L’Institut National d’Hygiène Publique (INHP) de Treichville (Abidjan) de 2009 à 2013
  • D.Z. Gakoué, C.A. Djoman, D.M. Djédjé, Y.Y. Ahouman, J. Benié, K.D. Ekra, I. Tiembré, S. Dagnan
| Article suivant Article suivant
  • CO 16 : Rapports sexuels à risque chez les personnes vivant avec le VIH sous traitement antirétroviral au CHR de Sokodé, Togo
  • I. Yaya, B. Saka, D.E. Landoh, M.P. Patchali, M.S. Makawa, S. Senanou, D. Idrissou, B. Lamboni, P. Pitche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.