Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

CO 24 : Le Cheveu Africain: du Bulbe à la Fibre - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30151-X 
B.A. Bernard
 L’Oréal Recherche & Innovation, Asnières-sur-Seine, France 

*Auteur correspondant

Résumé

Selon leur degré de frisure, les cheveux humains peuvent être classés en 8 groupes. Si l’ellipticité de la section de la fibre ne peut être pas directement reliée au degré de frisure, des techniques de microscopie électronique et de diffraction des rayons X ont permis de montrer que l’agencement des macrofibrilles au sein des zones ortho- et méso-corticales est étroitement lié à la forme du cheveu, avec un entrelacement caractéristique dès l’apparition de la frisure.

L’étude du follicule pileux frisé montre que le bulbe est implanté de façon oblique dans le cuir chevelu et révèle une rétro-courbure. Lorsque ces follicules sont disséqués et cultivés in vitro, la courbure de la fibre néo-formée est maintenue. A l’échelle cellulaire, la comparaison d’un follicule crépu avec un follicule raide révèle une asymétrie du compartiment prolifératif (Ki67+) qui engendre un retard de différenciation des gaines interne et externe du côté convexe du bulbe. L’IGFBP5 est surexprimée dans la partie convexe de la gaine externe tandis que l’expression de la loricrine est réprimée dans la gaine interne. Le cortex lui-même est asymétrique et de section elliptique. Si la transglutaminase-3, responsable de l’échafaudage du cortex, est retardée du côté convexe, la kératine hHa8 est accumulée du côté concave de la courbure. De façon plus précise, l’utilisation du microscope à force atomique permettra de directement visualiser l’organisation 3D du réseau de macrofibrilles ainsi que de révéler les tensions mécaniques au sein du bulbe du cheveu frisé.

La frisure du cheveu semble donc être une conséquence de la différenciation asymétrique de l’ensemble des compartiments du bulbe. Cette meilleure connaissance de l’origine de la frisure devrait permettre, à terme, la mise sur le marché de produits ciblant ces mécanismes et modifiant la frisure de façon durable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : frisure, follicule pileux, asymétrie


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S28 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO 23 : Hyperpigmentations du visage sur peaux mates et foncées
  • F. Poli
| Article suivant Article suivant
  • CO 25 : Représentations socioculturelles des patients atteints de dermatoses au CHU de Treichville
  • E.J. Ecra, Y.I. Kouassi, I.P. Gbery, S. Kourouma, M. Kaloga, A. Sangaré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.