Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

CO 40 : Les sclérodermies systémiques à travers une série de 73 cas - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30167-3 
H. Artaguine 1, , O. Hocar 1, N. Akhadari 1, L. Essaadouni 2, S. Amal 1
1 Service de Dermatologie, Hôpital Errazi, CHU Mohamed VI Marrakech, Maroc 
2 Service de Médecine Interne, Hôpital Errazi, CHU Mohamed VI Marrakech, Maroc Université Cadi Ayyad, Faculté de Médecine et de pharmacie, Marrakech, Maroc 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

La sclérodermie systémique est une connectivité multisystémique rare. L’objectif de notre étude était de tracer le profil épidémio-clinique, thérapeutique et évolutif.

Matériel et méthodes

Nous avons mené une étude rétrospective sur une durée allant de Janvier 2002 à Décembre 2014. Le diagnostic a été retenu sur les critères de l’ACR.

Résultats

Nous avons colligé 73 cas. L’âge moyen était de 40,17ans avec un sex-ratio (H/F) de 0,23. L’atteinte cutanée était révélatrice dans tous les cas. Les principales manifestations cutanées étaient : la sclérodactylie (83,56%), le syndrome de Raynaud (80,82%), la sclérose cutanée (78,08%), la limitation de l’ouverture buccale (56,16%), les ulcérations et/ou cicatrices pulpaires (52,05%) et les télangiectasies (30,13%). Les explorations avaient objectivé : une œsophagite (20,54%), une pneumopathie interstitielle (49,31%), un syndrome restrictif modéré à sévère (35,61%), une HTAP (16,43%) et une fibrose pulmonaire (21,91%). Les traitements instaurés étaient : la corticothérapie générale (88,49%), la colchicine (64,38%), les inhibiteurs calciques (32,51%), le cyclophosphamide (28,76%) et la nivaquine (8,68%). L’évolution était favorable dans 71,23%.

Conclusion

La sclérodermie systémique est une affection auto-immune avec une variabilité clinique qui rend difficile l’étude des données épidémiologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Sclérodermie systémique, Raynaud, sclérose cutanée


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S34 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • CO 39 : Psoriasis palmo-plantaire : efficacité de la PUVAthérapie locale à travers une série de 24 cas
  • R. Razanapinaritra, F.Z. Naserddine, H. Skali, F. Hali, S. Chiheb
| Article suivant Article suivant
  • CO 41 : Evaluation de la rigidité artérielle par popmetre chez des sujets noirs africains atteints de sclérodermie systémique
  • M. Diallo, M. Toure, B.A. Diatta, A. Diop, M. Ndiaye, N.B. Seck, S. Diadié, S. Diallo, T. Diop, B. Seck, S. Niang, F. Ly, A. Kane, M.T. Dieng

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.