Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 08 : Leishmaniose cutanée : une série de 33 cas - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30183-1 
Z. Meddeb, A. Souissi, F. Derbel, M. Karray , A. Jellouli, A. Mestiri, M.H. Dougui
 Service de médecine interne, Hôpital FSI, La Marsa, Tunisie 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

La leishmaniose cutanée (LC) est une zoonose fréquente en Tunisie. L’objectif de notre travail était de décrire les particularités de cette maladie.

Matériel et méthodes

Nous avons colligé rétrospectivement les patients suivis pour une LC confirmée durant une période de 12 ans (2003 à 2015)

Résultats

Il s’agissait de 33 patients. Le genre ratio H/F était de 4.4. L’âge moyen au moment du diagnostic était de 28 ans. Quinze malades étaient originaires de zones endémiques. Les lésions siégeaient au niveau des membres dans 24 cas, au niveau de la face dans 2 cas et au niveau de la nuque dans un cas. Elles étaient péri articulaires dans 5 cas. Une fièvre était observée chez un patient et une lymphangite chez 8 malades. La recherche de leishmanies était positive dans 21 cas. Vingt patients ont été hospitalisés : sept pour une forme sporotrichoide, cinq pour une atteinte pluri lésionnelle (> 5 lésions), trois pour une atteinte péri articulaire, deux pour une atteinte à la fois pluri lésionnelle et péri articulaire, une patiente pour une atteinte au niveau des orteils et un malade pour une surinfection bactérienne surajoutée. Dix-huit patients ont reçu l’antimoine de meglumine (glucantime®) en IM. Quatorze malades ont eu du glucantime® en intra lésionnel.

L’évolution était marquée par l’amélioration clinique dans 24 cas. Des effets indésirables du glucantime® ont été notés chez 5 malades : une fièvre, des arthralgies, des modifications électriques à l’ECG, un granulome au site d’injection du Glucantime, des névralgies des membres inférieurs et une cytolyse.

Conclusion

Les dérivés de l’antimoine demeurent le traitement de choix de la LC. Celui-ci est généralement bien toléré.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : leishmaniose cutanée, antimoine de meglumine


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S39 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 07 : Caractéristiques épidémiologiques et cliniques de l’érysipèle dans la population des agents des forces de l’intérieur
  • M. Mrouki, A. Souissi, F. Derbel, M. Karray, A. Jellouli, M.H. Dougui
| Article suivant Article suivant
  • P 09 : Kaposi au cours d’hépatite infectieuse : nouvelle observation
  • N. Cherifi, A. Mankouri-Tahraoui, I. Mahi-Bengherra, O. Boudghène stambouli

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.