Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 16 : Cryptococcose cutanée primitive profuse chez un sujet non infecté par le VIH - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30191-0 
J.B. Andonaba 1, 2, , I. Konaté 1, 2, B. Diallo 1, 2, I. Sangaré 1, 2, F. Barro Traoré 3, 5, P. Niamba 3, 4, A. Traoré 3, 4
1 Institut Supérieur des Sciences de la Santé ; Burkina Faso 
2 CHU Souro Sanou de Bobo-Dioulasso 
3 UFR/SDS-UO 
4 CHU Yalgado Ouédraogo 
5 CHU Blaise Compaoré 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

La cryptococcose cutanée est une dermatose mycosique due au cryptoccoque. Elle survient habituellement chez le sujet infecté par le VIH. Nous rapportons un cas de cryptococcose cutanée primitive profuse chez un sujet jeune, non infecté par le VIH.

Observations

Mr KB, 21 ans, résidant en RCI, sans antécédent particulier, a été reçu pour des lésions papuleuses, nodulaires et tumorales disséminées survenues il y a 6 mois. La pathologie a été attribuée à une piqûre d’insecte non retrouvé. L’examen a noté des papules ombiliquées entre 5 et 10 mm de diamètre diffuses et des nodules de taille variable de 20 mm à 50 mm de diamètre, fermes, mobiles et disséminés. Les paumes, les plantes et les muqueuses sont indemnes. Il n’y avait pas de prurit ni de douleur. L’examen direct du suc dermique après coloration à l’encre de Chine a montré la présence de cryptocoques. Il n’y avait pas de germes dans le LCR. L’examen histologique d’une papule ombiliquée et d’un fragment de nodule a conclu à une cryptococcose cutanée. La radiographie pulmonaire était normale. La sérologie rétrovirale était négative. Les sérologies des virus des hépatites B et C n’ont pas été réalisées. Le patient fut mis sous fluconazole 150 mg*2/j. Ce traitement fut interrompu au profit des traitements traditionnels. Après 3 épisodes de disparition pour traitement traditionnel dans son village, il est décédé dans un tableau d’hépatite aiguë avec ascite.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Cryptococcose cutanée, traitement traditionnel, fluconazole


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S42 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 15 : Histoplasmose africaine multifocale avec atteinte cutanée survenant chez un sénégalais immuno compétent
  • S. Diadié, B.A. Diatta, M. Ndiaye, M. Gaye, D. Sow, M.T. Ndiaye, B. Seck, S. Diallo, A. Diop, M. Diallo, F. ly, S.O. Niang, A. Kane, M.T. Dieng
| Article suivant Article suivant
  • P 17 : Teigne du cuir chevelu : profil épidémiologique en milieu scolaire camerounais
  • E.A. Kouotou, D.C.M. Fokoua, F.A. Kechia, M.R. Somo

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.