Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 35 : Psoriasis et sclérose en plaque ; association rare - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30210-1 
B. Dahmani , Y. Zehar, N. Amrani, N. Cherifi, O. Boudghene Stambouli
 Service de dermatologie, CHU Tlemcen, Algérie 
 Faculté de médecine Université Aboubaker Belkaid, Algérie 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique, immuno-médiée, d’expression principalement cutanée, mais aussi avec des manifestations systémiques ; atteint 3 à 5 p. 100 de la po pulation selon les publications. C’est une des nombreuses maladies inflammatoires chroniques dues aux lymphocytes T. La sclérose en plaques (SEP) est une maladie T CD4 + auto-immune à médiation cellulaire impliquant le système nerveux central.

Observations

Il s’agit du patient B.T âgé de 28 ans qui s’est pré senté au consultation dermatologique pour la prise en charge des plaques érythémateuses et squameuses, légèrement prurigineuses siégeant au niveau des coudes, les genoux et les plis axillaires évo luant depuis plus de 4 ans par poussées hivernales et remissions estivale ; L’interrogatoire retrouve que le patient souffre d’une sclérose en plaque depuis 2 ans sous Rebif qui est un anti TNF uti lisé dans le traitement de la SEP. On notait dans ces antécédents un psoriasis familial chez la mère. Le malade signale une légère aggravation de sa dermatose sous cette thérapeutique ce qui nous a incité à chercher dans les mécanismes physiopathologies com muns qui peuvent exister entre les 02 pathologies et les effets pa radoxaux des traitements utilisés réciproquement.

Conclusion

Les cliniciens doivent être conscients que l’induction ou l’exacerbation du psoriasis pendant le traitement par IFN-p est possible. Les IFN-p devraient certainement être utilisé avec prudence en cas de comorbidités associées et particulièrement le psoriasis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Psoriasis, sclérose en plaque


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S48 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 34 : Vascularite induite par la pristinamycine
  • B. Dahmani, N. Amarani, O. Boudghene Stambouli, N. Yelles, A. Dib
| Article suivant Article suivant
  • P 36 : Psoriasis et syndrome coronarien aigu
  • B. Dahmani, N. Cherrifi, O. Boudghene Stambouli, N. Nassour-Dahmani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.