Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 38 : Vitiligo et Pathologies auto-immunes de la thyroide - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30213-7 
M. Askour , S. Hamada, Y. Ouidan, B. Hassam, L. Benzekri
 Dermatologie, CHU Ibn Sina, Rabat, Maroc 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Le vitiligo est une dermatose fréquente pouvant s’associer à de nombreuses maladies auto-immunes ou autres. Le but de notre travail était d’évaluer la fréquence des maladies associées au vitiligo surtout les pathologies auto-immunes thyroïdiennes, et rechercher leurs facteurs de risques.

Matériel et méthodes

Etude prospective analytique réalisée sur une période de 7 ans, intéressant des patients consultant en dermatologie et présentant un vitiligo. Nous avons inclus ceux qui ont réalisé les bilans à la recherche d’une maladie associée. Une fiche d’exploitation était utilisée. L’analyse statistique était réalisée à l’aide du logiciel SPSS 10.0.

Résultats

253 patients étaient inclus. L’âge moyen était de 35,8 ans, avec une nette prédominance féminine. La médiane d’âge de début de vitiligo était de 27 ans. L’antécédent familial de vitiligo était noté chez 28,8% des cas. 145 patients (57,3%) présentaient une ou plusieurs maladies associées, les maladies auto-immunes étaient fréquentes avec 111 patients (43,9%), en chef de file les pathologies thyroïdiennes (32%), avec un sex-ratio à 0,39. Ces pathologies étaient associées de façon statistiquement significative à un vitiligo vulgaire (P < 0,001). Une pelade était présente chez 6,7% des patients, et respectivement un diabète de type I et un psoriasis chez 2,3% et 1,5% des cas. En analyse uni- variée/multivariée, le début du vitiligo après l’âge de 12 ans était considéré comme facteur de risque de maladies auto-immunes en général, et thyroïdiennes en particulier, Respectivement (OR = 2,96 - P = 0,005) et (OR = 5,50 - P = 0,002). Le sexe féminin était apparu comme facteur de risque de pathologies auto-immunes thyroïdiennes au cours du vitiligo (OR = 2,26 - P = 0,032).

Conclusion

Le bilan thyroïdien est un examen pertinent devant tout patient atteint de vitiligo.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Vitiligo, Maladies associées, Pathologies auto-immunes de la thyroïde, Facteurs associés


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S49 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 37 : Accès psychotique aigu induit par la Chloroquine
  • H. Artaguine, O. Hocar, K. Laissaoui, N. Akhadari, S. Amal
| Article suivant Article suivant
  • P 39 : Récidive d’un syndrome de Stevens-Johnson à la névirapine secondaire à une réadministration par confusion médicamenteuse
  • K. Kombaté, B. Saka, W. Gnassingbe, A.S. Akakpo, A. Mouhari-Toure, K. Aho, K. Tchangaï-Walla, P. Pitche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.