Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 56 : Enigmes du vitiligo - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30231-9 
I.P. Gbery , E.J. Ecra, H. Kourouma, K. Kanga, M. Kaloga, K. Kassi, M. Sangare, P. Yoboue
 Service de dermatologie du CHU de Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire 

*Auteur correspondant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le vitiligo est une achromie acquise circonscrite pouvant être multifocale. Elle correspond à la destruction des mélanocytes ou à l’arrêt de production de mélanine. Parmi les facteurs étiologiques il existe des causes auto-immunes, des causes mécaniques. Plusieurs cas demeurent inexpliqués. La présentation clinique peut être source d’énigme.

Nous présentons trois cas de vitiligo dont la distribution topographique est inhabituelle et mérite discussion.

Patients et méthodes

Nous avons observés trois cas de vitiligo d’expression exceptionnelle.

Patient 1

Une jeune fille de 25 ans a consulté pour un vitiligo de la face strictement unilatéral ne franchissant pas la ligne médiane de la face. Aucune pathologie cutanée locale ou systémiques notamment endocrinienne ou auto immune n’était associée. Ce vitiligo essentiel représentait un préjudice esthétique et moral important pour la patiente. Evoluant depuis deux ans sans aucune tendance à la régression, il avait modifié l’identité faciale de la patiente.

Patient 2

Une dame de 46 ans a consulté pour un vitiligo de tout le corps apparu au décours d’un traitement pour hyperthyroïdie. La distribution de taches de vitiligo privilégiait certaine zones. Elle était symétrique bilatérale, prédominait sur la moitié inférieure du corps (de L4 aux pieds). La dépigmentation épargnait les mamelons. La région abdominale était entièrement touchée. Il n’y existait aucun ilot pigmenté. Aucune tendance à la repigmentation n’était observée après six mois de traitement et suivi.

Patient 3

Un homme de 60 ans a consulté pour vitiligo des membres supérieurs du tronc et du pli inguinal droit et sur une cicatrice chirurgicale du talon. Ces lésions seraient après exérèse d’une tumeur noire du talon et curage ganglionnaire inguinal associé. 18 mois après l’intervention il n’y avait de résurgence tumorale. Le vitiligo persistait sans évolution régressive.

Discussion

Ces cas de vitiligo illustrent quelques aspects du vitiligo. Le vitiligo s’associait à tumeur noire. Il s’agissait vraisemblablement d’un mélanome. Le vitiligo traduisant une possible réaction contre les mélanocytes tumoraux du talon et des ganglions de l’aine. L’association du vitiligo à une dysthyroïdie est bien connue. La distribution bilatérale et symétrique est cohérente à la pathogénie systémique. Le respect des zones mamelonna ires et du dos demeurent inexpliquée. L’atteinte faciale unilatérale du vitiligo par contre est un aspect qui évoque un mécanisme purement local. Nous pouvons évoquer une inflammation périvasculaire ou péri nerveuse.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Dysthyroïdie, Mélanome, Vitiligo


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S54-S55 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 55 : Carcinomes épidermoïdes sur cicatrices d’ulcère de Buruli en Afrique de l’Ouest
  • M. Kaloga, A. Diabaté, H.S. Kourouma, I.P. Gbery, A. Sangaré, E.J. Elidjé, Y.I. Kouassi, K. Kanga, Y.P. Yoboué, J.M. Kanga
| Article suivant Article suivant
  • P 57 : Hypochromie vitiligoïde de contact au Henné Noir
  • S. Berthé, O. Faye, A. Dicko, S. Sow, K. Coulibaly, A. Keita, B. Guindo, S. Keita

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.