Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 58 : Premier cas de carcinome épidermoïde sur dépigmentation volontaire à Bamako - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30233-2 
O. Faye , A. Dicko, S. Berthé, L. Cissé, B. Traoré, K. Coulibaly, A. Keita, B. Guindo, S. Keita
 Service de Dermatologie, Cnam Ex Institut Marchoux, Bamako, Mali 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Le risque de survenue de carcinome épidermoïde chez les femmes utilisatrices de cosmétiques dépigmentants n’est pas connu. En Afrique subsaharienne, les premiers cas ont été rapportés à Dakar en 2010. Nous rapportons le premier cas au Mali.

Observations

Madame AK, malienne de 30 ans a consulté en décembre 2014 pour une ulcération du cou évoluant depuis 5 ans. Le début était marqué par une petite érosion spontanée trainante secondairement ulcérée sans tendance à la guérison. Elle n’avait pas d’antécédents pathologiques particuliers. Depuis 10 ans, elle utilisait régulièrement des produits cosmétiques dépigmentants à base d’hydroquinone et de dermocorticoïdes. L’examen physique retrouvait une tumeur ulcéro-bourgeonnante de grande taille de la face latérale du cou. Il n’y avait pas d’adénopathie associée. Le reste de l’examen clinique était normal de même que le bilan biologique. L’examen histologique d’un fragment biopsique a confirmé le diagnostic de carcinome épidermoïde. Une exérèse large de la lésion était pratiquée suivie d’une récidive 7 mois plus tard. Ce qui a nécessité une reprise chirurgicale. Les suites opératoires étaient simples.

Conclusion

La présence de lésion ulcérée trainante sur des zones photo-exposées chez une femme qui se dépigmente doit faire évoquer un carcinome épidermoïde et inciter à pratiquer une biopsie cutanée pour un examen histopathologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Carcinome épidermoïde, dépigmentation volontaire, hydroquinone


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S55 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 57 : Hypochromie vitiligoïde de contact au Henné Noir
  • S. Berthé, O. Faye, A. Dicko, S. Sow, K. Coulibaly, A. Keita, B. Guindo, S. Keita
| Article suivant Article suivant
  • P 59 : Aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques du dermatosis papulosa nigra DPN
  • M. Kaloga, Y.P. Yoboue, E.J. Ecra, I.P. Gbery, A. Sangare, J.M. Kanga

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.