Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 65 : Présentation particulière d’un sarcome d’éwing cutané primitif - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30240-X 
F. Belarbi 1, , O. Hocar 1, N. Akhadari 1, S. Amal 1, S. Amouzoune 2, F.Z. Hazmiri 2, A. Fakhri 2, H. Rais 2
1 Dermatologie et vénéréologie, CHU Mohammed VI- Marrakech-Maroc 
2 Anatomopathologie CHU Mohammed VI- Marrakech-Maroc 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Le sarcome d’Ewing est une tumeur normalement localisée dans l’os. Néanmoins, des localisations extra-squelettiques peuvent se voir. La localisation cutanée primitive appelée sarcome d’Ewing cutané primitif est exceptionnelle.

Nous rapportons dans ce travail un cas historique d’un sarcome d’Ewing cutané primitif.

Observations

Une femme de 51 ans, sans antécédent pathologique particulier, a consulté pour une volumineuse tumeur en regard de la région sacrée évoluant depuis 2 ans. À l’examen clinique, la tumeur était de 20 x 20cm, ulcéro-bourgeonnante à fond croû- teux et purulent, à bordure très infiltrée et saignant facilement au contact. Le reste de l’examen somatique était sans particularité. L’étude histologique avait montré une prolifération tumorale maligne à petites cellules rondes, infiltrant le derme profond et l’hy- poderme. L’étude immunohistochimique montrait une expression intense et diffuse de l’anticorps anti-CD99, les autres marqueurs étaient négatifs. Le diagnostic de localisation cutanée de sarcome d’Ewing était porté. Le bilan d’extension a révélé des métastases hépatiques sans atteintes des segments osseux confirmant ainsi le caractère cutané primitif et métastatique du sarcome d’Ewing. La patiente était mise sous radiochimiothérapie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : sarcome, Ewing, peau


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S58 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 64 : Evaluation de l’efficacité et de la tolérance du gel rubéfiant chez des sujets présentant une alopécie de traction
  • M. Diallo, M. Kaloga, B.E. Kay, S. Chehadi, P.E. Happi, V. Durosier, L. Liegard
| Article suivant Article suivant
  • P 66 : Lipome péri-sudoral : une tumeur à ne pas méconnaitre
  • H. Bounniyt, M. Ait Oughroui, M. Amraoui, S. Maouni, B. Hassam

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.