Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 73 : Pseudoxanthome élastique : à propos de 18 cas - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30248-4 
I. Nakouri , N. Litaiem, M. Jones, S. Bara, S. Rammeh, A. Khaled, F. Zeglaoui
 Dermatologie, Hôpital Charles Nicolle, Tunis Tunisie 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Le pseudoxanthome élastique (PXE) est une maladie génétique rare, caractérisée par une atteinte du tissu conjonctif, affectant principalement la peau, les yeux et les parois artérielles. Le but de notre travail est de préciser les caractéristiques épidé- mio-cliniques de cette affection.

Matériel et méthodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective, colli geant tous les cas de PXE diagnostiqués dans notre service, durant une période de 27 ans (1989-2015).

Résultats

Notre série comportait 18 patients. Il s’agissait de 10 femmes et de 8 hommes (sexe ratio F/H : 1,25). L’âge moyen de début de la maladie était de 24,35 ans (extrêmes : 5-65 ans). Le délai de consultation variait entre 3 mois et 13 ans. Une consan guinité parentale était rapportée dans 9 cas et une atteinte d’un apparenté de 1er degré était présente dans 6 cas. Des antécédents pathologiques ont été rapportés dans 3 cas incluant une épilep sie partielle, un syndrome de Gilbert et une insuffisance rénale chronique au stade d’hémodialyse. Les signes cutanés étaient constants. Il s’agissait de papules jaunâtres, confluentes parfois en plaques, siégeant au cou (16 cas), aux plis axillaires (7cas), à la nuque (3cas), à la région péri-ombilicale (3cas), au décolleté (1cas), aux plis du coude (1cas), au siège (1cas) associées à une hyperlaxité cutanée (2 cas). Une biopsie cutanée, réalisée chez tous les malades, montrait la présence de fibres élastiques frag mentées épaissies dans le derme. L’examen ophtalmologique, pra tiqué chez 12 patients, montrait des stries angioïdes (7 cas), une atrophie chorio-rétinienne (1 cas) et des néovaisseaux choroïdiens (1 cas). L’exploration cardiovasculaire montrait une maladie mi trale (1 cas) et une aorte athéromateuse chez un patient de 40 ans. Une fibroscopie digestive faite à titre systématique chez 3 patients était normale.

Conclusion

Le PXE est une maladie multisystémique nécessitant un suivi régulier essentiellement ophtalmologique et cardio-vas culaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Pseudoxanthome élastique, épidémiologie, clinique


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S60 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 72 : Pathologies cutanées chez les détenus en milieu carcéral à Lomé, Togo : étude de 194 cas
  • A.S. Akakpo, D.K. Ekouevi, A. Mouhari-Toure, B. Saka, A. Sogan, S. d’Almeida, K. Kombaté, K. Tchangaï-Walla, P. Pitche
| Article suivant Article suivant
  • P 74 : Lupus miliaire disséminé de la face
  • M. Karray, A. Souissi, S. Halouani, I. Zaraa, S. Trojjet, D. El Euch, M. Mokni

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.