Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 87 : Les urgences dermatologiques à l’hôpital de Thiès - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30262-9 
M. Bammo , P. Dioussé, H. Dione, N. Gueye, F. Seck Sarr, M.T. Dieng
 Hôpital régional de Thiès, Sénégal 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Il n’y a pas de définition consensuelle de l’urgence en dermatologie. Cependant la fréquence n’a pas été évaluée en zone rurale au Sénégal. L’objectif du travail était d’étudier leurs aspects épidémiologiques, cliniques, paracliniques et évolutifs.

Matériel et Méthodes

Il s’agissait d’une étude rétrospective menée sur une période de 10 mois. Etaient inclus tous les patients reçus en consultation d’urgence pour une dermatose accompagnée soit de fièvre, de prurit, de douleur et/ou d’une éruption évoluant depuis moins de 5 jours.

Résultats

Etaient inclus 215 patients. La prévalence hospitalière était de 3,58%. La moyenne d’âge était de 33 ans. Le sexe ration F/H était de 1,17. L’éruption était notée dans 80% des cas. Le délai de consultation de 3 à 5 jours était retrouvé dans 91% des cas, l’automédication dans 30%. Les dermohypodermites étaient retrouvées dans 30% des cas sur un terrain de dépigmentation artificielle dans 12,5%. Un cas de Lyell était noté avec comme séquelle la perte de la vue.

Conclusion

Les urgences dermatologiques représentent une part non négligeable de la pratique médicale. Leurs méconnaissances peuvent entrainer des conséquences désastreuses.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : urgences, dermatologie, Sénégal


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S64 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 86 : Adénocarcinome de l’ampoule de water révélé par un prurigo
  • I. Naciri, I. Ramili, A. Abdou, K. Senouci, B. Hassam
| Article suivant Article suivant
  • P 88 : Transformation maligne d’un hidradénome eccrine révélé par des métastases ganglionnaires
  • M. Karray, A. Souissi, W. Bayoudh, M.A. Souissi, A. Jellouli, M.H. Dougui

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.