Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 91 : Trichoépithéliome desmoplastique - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30266-6 
M. Karray , A. Souissi, A. Jellouli, D. Ben Ghachem, W. Bayoudh, F. Derbel, M.H. Dougui
 Service de médecine Interne, Hôpital des forces de sécurité Intérieure, La Marsa, Tunis, Tunisie 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Le trichoépithéliome desmoplastique (TD) est une tumeur annexielle bénigne. L’aspect histologique est caractérisé par l’association de deux composantes épithéliale et mésenchymateuse. Le principal diagnostic différentiel histologique est le carcinome microkystique annexiel (CMA).

Observations

Patiente âgée de 49 ans sans antécédents, qui consultait pour une tumeur cutanée sus-labiale asymptomatique évoluant depuis 6 mois. L’examen cutané trouvait une tumeur nodulaire jaunâtre à surface légèrement télangiectasique, de consistance ferme mesurant 1 cm de diamètre et siégeant au niveau de l’hémi lèvre blanche supérieure droite. La biopsie cutanée montrait une prolifération tumorale épithéliale agencée en petits cordons et en travées courtes qui avaient une différenciation pilaire et qui réalisaient par endroits des images en têtards. Les cellules tumorales étaient basaloïdes à cytoplasme réduit et à noyaux réguliers monomorphes sans atypies ni mitoses. Le stroma était abondant et fibreux. Le diagnostic de TD était le plus probable mais l’examen histologique de la pièce d’exérèse était indispensable pour éliminer un CMA.

Conclusion

Le TD est une tumeur pilaire bénigne. Le principal enjeu est de ne pas méconnaitre sur le plan histologique un CMA.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trichoépithéliome, desmoplastique


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S65 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 90 : Efficacité de la doxycycline et de la corticothérapie intralésionnelle dans une macro-chéilite de Miescher s’intégrant dans un syndrome de Melkersson-Rosenthal
  • M. Karray, A. Souissi, A. Ben Mna, S. Halouani
| Article suivant Article suivant
  • P 92 : L’érythrokératodermie progressive symétrique
  • M. Bel Haj Salah, S. Chaieb, H. Hammami, W. Koubaa, R. Jouini, S. Fenniche, A. Chadly-Debbiche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.