Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 96 : Le syndrome de sturge- weber chez un nouveau-né, ne pas méconnaître l’atteinte cérébrale - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30271-X 
Y. Zehar , B. Dahmani, Z. Himeur, O.B. Stambouli
 CHU tlemcen, Algérie 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

L’angiome plan fait partie des malformations capillaires et peut être le marqueur superficiel d’une angiodysplasie profonde tel que L’angiome plan trigéminé (territoire du V1) du syndrome de Sturge-Weber-Krabbe qui s’associe à des anomalies oculaires et neurologiques (comitialité) en rapport avec des malformations vasculaires profondes qui doivent être recherché.

Observations

Il s’agit du nouveau-né HD âgé de 28 jours orienté par un pédiatre au niveau du service de dermatologie pour la prise en charge d’un angiome plan facial. La patiente est issue d’une grossesse gémellaire à terme sans complications l’examen dermatologique retrouve une macule érythémateuse, congénitale, rose, non infiltrée de surface lisse siégeant au niveau du visage s’étendant au cuir chevelu asymétrique par rapport à la ligne médiane et qui s’efface à la vitropession. Le reste de l’examen clinique est sans particularité. Un bilan standard, un EEG, une échographie cardiaque demandés par le pédiatre étaient sans anomalies, on a complété les examens par un examen ophtalmologique qui est revenu normal et un scanner cérébral qui a montré une plage lésionnelle temporo-occipito pariétale gauche prenant le produit de contraste en pelleton vasculaire évoquant un angiome cérébral ; le diagnostic du syndrome du sturge weber a été posé et la malade e été orienté vers le service de neurochirurgie.

Conclusion

Le syndrome de sturge weber est un syndrome rare le plus souvent méconnue le but majeur est de détecter l’atteinte cérébrale infra clinique chez le nouveau née afin d’éviter des complications graves.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : angiome plan, atteinte cérébrale, strurge-weber-krabbe


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S67 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 95 : Trichothiodystrophie : à propos d’un cas
  • W. Boumlil, F. Hali, H. Benchikhi, F. Marnissi, S. Chiheb
| Article suivant Article suivant
  • P 97 : Un prurit chronique chez un nourrisson révélant une cholestase intra-hépatique familiale progressive
  • F.Z. Djennane, H. Sahel, F. Otsmane, B. Bouadjar

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.