Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

P 103 : Chéloïde de l’oreille chez le noir Africain : facteurs de risque et prise en charge thérapeutique - 28/05/16

Doi : 10.1016/S0151-9638(16)30278-2 
K. Kassi , K. Kouame, G. Choaken, K. Kouassi, A. Allou, I.P. Gbery, E. Ecra, K.C. Ahogo, M. Kaloga, A. Sangaré, P. Yoboue-Yeo, J.M. Kanga
 Service de dermatologie, CHU de Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire 

*Auteur correspondant

Résumé

Introduction

Les cicatrices chéloïdes sont soit secondaires à une lésion cutanée, soit d’apparition spontanée. Le piercing des oreilles constitue un facteur de risqué de plus en plus fréquent de survenue de chéloïde. La prise en charge de ces chéloïdes reste difficile à cause des récidives fréquentes. Cette étude a été initiée afin d’analyser les facteurs de risque et la prise en charge thérapeutique.

Matériels et méthodes

Il s’agit d’une étude rétrospective à visé descriptive et analytique sur une période de 4 ans de janvier 2012 à décembre 2015

Résultats

Les chéloïdes de l’oreille étaient au nombre de 41 sur 832 chéloïdes, soit 4.9% des cas. Les femmes représentaient 73.2% des cas contre 26.8% pour les hommes, avec un sex-ratio de 0.37. L’âge de nos patients variait de 1 à 67 ans, avec une moyenne de 26 +/- 1 ans. La tranche d’âge comprise entre 20 et 40 ans était plus représentée. Les antécédents de chéloïdes étaient retrouvés dans 82% des cas. Les facteurs de risque le plus fréquent était le piercing d’oreille dans 73.7% des cas. Il existait une relation statistiquement significative entre l’âge de réalisation du piercing et l’apparition des chéloïdes. La triple association, exérèse intra chéloïdienne, infiltration de corticoïde retard et presso thérapie étaient pratiquée dans 95% des cas, avec une évolution favorable dans 98% des cas.

Discussion

Les chéloïdes de l’oreille sont fréquentes chez le noir Africain et le plus souvent dues au piercing. Le sujet jeune de sexe féminin semble le plus touché surtout celle ayant pratiqué un piercing à l’âge adulte ou dans l’adolescence. La prise en charge par l’association thérapeutique semble plus efficace.

Conclusion

La prévention par l’éducation des patients et leurs parents reste la meilleure approche thérapeutique des chéloïdes. Ainsi, tout patient avec des antécédents de chéloïdes devrait éviter le piercing. Et toute percée d’oreille devrait se faire dans l’enfance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Chéloïdes de l’oreille, piercing, traitement


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 143 - N° 4S1

P. S69 - avril 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • P 102 : Prise en charge d’un carcinome épidermoïde de la lèvre inferieure chez une femme âgée noire africaine
  • K. Kassi, K. Kouame, I.P. Gbery, A. Allou, K. Kouassi, E. Ecra, K.C. Ahogo, M. Kaloga, Y.I. Kouassi, H.S. Kourouma, A. Sangare, P. Yoboue-Yao, J.M. Kanga
| Article suivant Article suivant
  • Statuts

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.