Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

TDM post-mortem sans injection : sémiologie des lésions abdominales post-traumatiques - 28/05/16

Doi : 10.1016/j.medleg.2016.03.002 
G. Beltran a, , C. Nedelcu a , I. Sifaoui a , C. Deguette b , C. Ridereau a , A. Gaudin c , C. Rouge-Maillart c , C. Aube a
a Département de radiologie, CHU, 4, rue Larrey, 49000 Angers, France 
b Urgences médico-judiciaires, hôpital Hôtel-Dieu, 1, place du parvis de Notre-Dame, 75181 Paris, France 
c Département de médecine légale, CHU, 4, rue Larrey, 49000 Angers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Évaluer une sémiologie TDM post-mortem non injectée orientant vers une lésion traumatique d’un organe plein abdominal chez des accidentés de la voie publique décédés.

Matériels et méthodes

Vingt-trois patients décédés dans un AVP, explorés avant autopsie, par TDM sans injection. Le délai moyen entre l’AVP et la TDM était de 48 heures. Les données TDM recueillies étaient l’hétérogénéité du parenchyme hépatique, splénique ou rénal, une collection hématique focale au contact de l’organe, l’air intra-parenchymateux extra-vasculaire, les fragments osseux pénétrants. Une stratification autopsique en lésions majeures et mineures était effectuée dans le cadre de cette étude. La lecture était réalisée en binôme radiologue-légiste et la relecture pratiquée en consensus après l’autopsie. Les index de performance étaient calculés par lésion et par organe.

Résultats

À l’autopsie, 20 organes étaient lésés, dont 13 ayant des lésions classées comme majeures. Douze lésions étaient décrites en TDM. La sensibilité et spécificité des signes TDM pour le diagnostic de lésions viscérales abdominales étaient respectivement de 61 % et 98 % ; la sensibilité augmentait (71 %) pour les lésions majeures. La présence d’une collection hématique focale était le signe le plus indicatif d’atteinte d’organe (sensibilité 50 %). La détection des lésions n’était pas améliorée par la relecture post-autopsie.

Conclusion

Une sémiologie thanatoradiologique existe et doit être décrite. Concernant les organes pleins abdominaux, notre étude montre que les lésions traumatiques ne sont jamais directement individualisées. Cependant, l’utilisation de deux signes simples permet d’améliorer la détection de ces lésions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The purpose of this study was to evaluate a postmortem non-injected CT-scan semiology pointing to a traumatic intra-abdominal viscera lesion in a population of deceased in a road traffic accident. A total of twenty-three corpses had non-injected CT-scan before autopsy. The mean time between the road traffic accident and the CT-scan was of 48hours. The CT-scan features collected were: the liver, spleen, renal and pancreas heterogeneity, a focal blood effusion in contact of the viscera, extra-vascular and intra-parenchymatous gas and penetrating bone fragment. For this study, the viscera injuries were classified in major and minor lesions. The CT-scans were analyzed jointly by a radiologist and forensic doctor and a rereading was held after the autopsy in a multidisciplinary meeting. Sensitivity and specificity of CT-scan were calculated each by lesion and by organ. Twenty organs were injured which of 13 had major lesions. Twelve lesions were described on the CT-scan analysis. The CT-scan sensitivity and specificity to diagnose intra-abdominal visceral injuries was of respectively 61 % and 98 %. The sensitivity was higher for the major lesions (71 %). The focal blood effusion in contact of a viscera was the best CT-scan feature to diagnose a viscera injury, with a sensitivity of 50 %. It was not improved by the rereading performed after the autopsy. A postmortem CT-scan semiology exists and needs to be described. In case of intra-abdominal viscera injury, our study finds that the lesions are never directly discernible. Nevertheless, the use of 2 simple CT-scan features (focal blood effusion and penetrating bone fragment) helps in the detection of these lesions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Scanner non injecté, Sémiologie, Lésions viscérales, AVP

Keywords : Non-contrast CT-scan, Semiology, Viscera injuries, Road traffic accident


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 7 - N° 2

P. 64-70 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • En quoi la vision des corps morts des attentats (Paris, novembre 2015) participe-t-elle à une hominisation des spectateurs ?
  • P. Charlier, C. Herve, M. Bouteille-Brigant, M. Touzeil-Divina
| Article suivant Article suivant
  • Entactogènes (MDMA) et soumission chimique
  • P. Kintz, J.-S. Raul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.