Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

« Maastricht 3 : le prélèvement d’organes après un arrêt cardiaque contrôlé face à ses enjeux » - 03/06/16

Doi : 10.1016/j.etiqe.2016.03.002 
É. Fourneret
 Centre d’études des normes juridiques, institut Marcel-Mauss (CENJ-IMM/UMR-8178/CNRS), école des Hautes Études en sciences sociales (EHESS), 105, boulevard Raspail, 75006 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le prélèvement d’organes après un arrêt cardiaque contrôlé concerne des malades pour qui fut prise la décision d’arrêter leur traitement. En dépit du caractère bienveillant de ce type de prélèvement, un certain nombre de questions relatives aux conditions de fin de vie du donneur se posent. L’objectif de cet article n’est pas de discuter des positions traditionnelles en présence, mais de présenter trois enjeux essentiels concernant le Maastricht 3.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The organs donation after controlled cardiac death concern ill persons for whom was made the decision to withdrawal their treatments. Despite of beneficent characteristic for this donation, some questions about the donor's end of life conditions come up. The objective of this article is not to discuss about the traditional point of views, but to present three essential issues about the Maastritch 3.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Prélèvements d’organes, Maastricht 3, Éthique

Keywords : Organs donations, Maastricht 3, Ethic


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 13 - N° 2

P. 65-69 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pourquoi la personne âgée n’est-elle pas une personne ?
  • S. Boarini
| Article suivant Article suivant
  • La loi no 2014-459 du 9 mai 2014 permettant le don de jours de repos à un parent d’un enfant gravement malade. Une nouvelle forme de solidarité juridico-éthique
  • M.-F. Callu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.