Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Aripiprazole, jeu pathologique et sexualité compulsive - 06/06/16

Doi : 10.1016/j.encep.2016.01.003 
D. Mété , C. Dafreville, V. Paitel, P. Wind
 Service d’addictologie, CHU Félix-Guyon, route de Bellepierre, 97405 Saint-Denis cedex, Réunion 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’aripiprazole est un antipsychotique atypique bien toléré qui a la particularité d’être le seul antipsychotique agoniste du récepteur dopaminergique D2. Nous rapportons le cas d’un patient schizoïde de 27ans qui a été traité par 15 mg d’aripiprazole à la suite de plusieurs épisodes délirants. Sous traitement, il a développé une pratique de jeu pathologique pour les machines à sous en casino, puis pour les jeux de grattage. Ce trouble s’est accompagné d’un changement de l’orientation sexuelle avec une sexualité compulsive et des pratiques sadomasochistes. Les troubles ont régressé de façon complète à l’arrêt de l’aripiprazole. Ces manifestations sont des effets secondaires connus des agonistes dopaminergiques utilisés dans le traitement de la maladie de Parkinson. Le mécanisme proposé est la stimulation du système dopaminergique méso-cortico-limbique dont le rôle est établi dans les addictions. L’attention des prescripteurs et de leurs patients devrait être attirée sur le risque de survenue de ces troubles comportementaux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Aripiprazole, an atypical or second-generation antipsychotic, is usually well tolerated. It is an approved treatment for schizophrenia and mania in bipolar disorder type 1. Unlike the other antipsychotics, it has high affinity agonist properties for dopamine D2 and D3 receptors. It has also 5-HT1A partial agonist and 5-HT2A antagonist properties. Aripiprazole is a first or second line treatment frequently used because it has reduced side effects such as weight gain, sleepiness, dyslipidemia, insulin resistance, hyperprolactinemia and extrapyramidal symptoms.

Case-report

We report the case of a 28-year-old male patient diagnosed with schizoid personality disorder. He was a moderate smoker with occasional social gambling habits. After several psychotic episodes, he was first treated with risperidone, but he experienced excessive sedation, decreased libido, erectile dysfunction and was switched to 15 mg aripiprazole. He developed an addiction habit for gambling at casino slot machines. Due to large gambling debts, he requested placement on a voluntary self-exclusion list. Thereafter, he turned his attention towards scratch card gambling. The patient described his experience of gambling as a “hypnotic state”. He got several personal loans to obtain money to continue gambling. He was then referred to an addiction unit. Before being treated with aripiprazole, he was an exclusive heterosexual with a poor sexual activity. Under treatment, he switched to a homosexual behavior with hypersexuality, unprotected sex and sadomasochistic practices. The craving for gambling and compulsive sexual behavior ceased two weeks after aripiprazole was discontinued and he was switched to amisulpride. Thereafter, he reported a return to a heterosexual orientation.

Discussion

Compulsive behaviors such as gambling, hypersexuality and new sexual orientation are common in patients with Parkinson's disease treated with dopaminergic agonists. These behaviors involve the reward system, with an enhanced dopaminergic activity in the mesolimbic pathways and occur more frequently in young subjects, males with previous gambling habits and tobacco use. A few cases of aripiprazole-induced pathological gambling as well as aripiprazole-induced hypersexuality have been reported. To our knowledge, we are the first to report a case of gambling disorder associated with hypersexuality and change of sexuality orientation. Aripiprazole is the only antipsychotic with agonist properties for the D2 dopamine receptor. It may also act as an enhancer in the mesolimbic dopaminergic pathways. Aripiprazole also has 5-HT1A partial agonist and 5-HT2A antagonist properties that may promote sexual activity.

Conclusion

Aripiprazole is an antipsychotic associated with reduced side effects compared to other antipsychotics. We report the case of a patient who experienced gambling disorder, hypersexuality and a new sexual orientation under treatment. These side effects are little known. They are usually difficult for patients to mention due to feelings of guilt. The consequences on social life, family and health may be serious. Clinicians and patients should be aware about the possible issue of these behavior disorders with aripiprazole.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Aripipazole, Jeu pathologique, Sexualité compulsive, Orientation sexuelle, Agonistes dopaminergiques

Keywords : Aripiprazole, Gambling disorder, Hypersexuality, Sexual orientation, Dopamine, Partial agonist


Plan


© 2016  L'Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 42 - N° 3

P. 281-283 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome malin des neuroleptiques et difficultés diagnostiques : à propos d’un cas
  • C. Khouri, S. Planès, S. Logerot, C. Villier, M. Mallaret
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation scientifique de la psychothérapie EMDR pour le traitement des traumatismes psychiques
  • F. Haour, C. de Beaurepaire

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.