Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traitement par rituximab dans un cas de sclérose en plaques (SEP) rémittente réfractaire - 02/03/08

Doi : RN-04-2007-163-SUP4-0035-3787-101019-200701628 

O. Berets,

G. Defuentes,

C. Dubecq,

E. Escobar,

M. Soula,

E. Zing

Voir les affiliations

Résumé

Introduction. Le rituximab (RX), anticorps (Ac) anti-CD20 a révolutionné le traitement des lymphomes B, puis des maladies auto-immunes. Essayé récemment dans la neuro-myélite optique (NMO), son utilisation dans la SEP paraît intéressante.

Observations. Dossier 19347415. Femme de 30 ans présentant une SEP rémittente depuis 2000 avec de nombreuses poussées. Malgré un traitement par 2 interférons, la multiplication des poussées et l’aggravation progressive de l’EDSS (6) a conduit en 2004 à un traitement par mitoxantrone (MTX) 120 mg sur 6 mois, avec un retour à un EDSS à 3,5 et relais par acétate de glatiramer. Après une période de 6 mois avec un EDSS à 3,5 sans poussées, survenaient de nouvelles poussées subintrantes invalidantes résistant aux bolus de méthylprednisolone (EDSS de nouveau à 6). Il était discuté un nouveau traitement par MTX (80 mg) ou par cyclophosphamide. Du fait du risque leucémogène induit par ces 2 antimitotiques et d’insuffisance cardiaque lié à la MTX, on proposait en octobre 2005 un traitement par RX (4 perfusions de 700 mg par semaine pendant 1 mois dans le cadre du protocole des lymphomes), avec une parfaite tolérance. Il n’était pas envisagé de traitement de fond par la suite, compte tenu des incertitudes sur les éventuelles interactions avec le RX. L’EDSS est stable à 3,5 depuis, sans poussées. On notait une lymphopénie modérée sans infection. Une nouvelle activité de la maladie pourrait justifier une nouvelle cure de RX.

Discussion. Le RX est un Ac monoclonal anti-CD20 bien toléré. Son utilisation dans la NMO est logique du fait de la présence des Ac anti-NMO. Dans la SEP, la physiopathologie concerne surtout le lymphocyte T mais aussi le lymphocyte B (LB) avec sécrétion d’Ac, rendant légitime l’utilisation du RX, permettant dans notre observation de surseoir à un traitement de fond. La lymphopénie B induite ne semble pas entraîner d’infections.

Conclusion. Le RX, par son action sur le LB, sa bonne tolérance et sa simplicité d’utilisation, pourrait être une alternative thérapeutique dans la SEP après échec des traitements classiques. Des essais de phases II-III sont en cours.


Plan



© 2007 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 163 - N° SUP4

P. 177-178 - avril 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude nationale « PRE-MS » : premiers résultats
  • C. Bensa, O. Heinzlef, M. Gross, C. Giannesini, B. Marro, E. Roullet,
| Article suivant Article suivant
  • Diagnostic de sclérose en plaques et symptômes psychiatriques
  • F. Blanc, C. Lebrun-Fresnay, H. Zephir, C. Clerc, G. Castelnovo, C. Zaencker, M. Fleury, D. Ferriby, P. Vermersch, J. De Seze

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.