Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La maladie coronaire de la femme : de vraies spécificités à bien connaître pour améliorer les prises en charge - 16/06/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.03.008 
Anne-Laure Madika , Claire Mounier-Vehier
 Centre hospitalier régional universitaire de Lille, hôpital cardiologique, médecine vasculaire et hypertension artérielle, boulevard du Général-Leclercq, 59037 Lille cedex 10, France 

Anne-Laure Madika, centre hospitalier régional universitaire de Lille, hôpital cardiologique, médecine vasculaire et hypertension artérielle, boulevard du Général-Leclercq, 59037 Lille cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Points essentiels

La maladie coronaire est la première cause de mortalité chez les femmes en Europe et dans les pays industrialisés. Elle tue 7 fois plus que le cancer du sein. Les décès liés à la maladie coronaire sont en augmentation et n’épargnent pas la femme jeune (< 55ans).

La maladie coronaire de la femme constitue un problème de santé publique sous-estimé. Les femmes doivent devenir des cibles prioritaires de prévention.

La vision traditionnelle de la maladie coronaire comme une ischémie myocardique avec obstruction des gros troncs coronaires ne suffit pas à représenter tous les aspects de la maladie ischémique chez la femme. L’ischémie myocardique sans sténose des gros troncs coronaires, s’intégrant dans l’atteinte microvasculaire, est méconnue et négligée. Pourtant, c’est une situation à haut risque cardiovasculaire.

La présentation clinique et la symptomatologie de la maladie coronaire présentent des particularités très trompeuses chez la femme.

La maladie coronaire de la femme reste sous-diagnostiquée et sous-traitée. Il est indispensable d’améliorer la prise en charge des femmes à risque cardiovasculaire, dont les inégalités participent à la surmortalité coronarienne féminine.

Une nouvelle approche diagnostique et thérapeutique est nécessaire. Elle doit prendre en compte la stratification du risque spécifique, l’évaluation de la douleur particulière et la moindre performance des tests diagnostiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Coronary artery disease is the leading death for women in Europe and developed countries. It kills seven times more than breast cancer. The number of deaths from coronary artery disease increase and affects also younger women (< 55 years old).

Coronary artery disease in women is a major public health problem, often underestimated. Women should become a priority target of prevention.

Traditional vision of coronary artery disease as myocardial ischemia due to obstruction of major coronary arteries do not represent all the aspects of ischemic disease in women. Myocardial ischemia without obstruction of major coronary arteries, described as microvascular dysfunction is often unknown and ignored. It is yet a situation at high cardiovascular risk.

Presentation and symptoms of coronary artery disease are misleading in women.

Coronary artery disease in women remains under-diagnosed and under-treated. It is necessary to improve management of women at cardiovascular risk, whose inequalities contribute to the excess of female mortality from coronary artery disease.

Coronary artery disease in women needs new diagnostic and therapeutic approaches. It must take into account specific risk stratification, evaluation of particular chest pain and reduced performance of non-invasive testing.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 6P1

P. 577-587 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cutaneous and systemic complications associated with tattooing
  • Nicolas Kluger
| Article suivant Article suivant
  • Hypoglycémies chez le sujet non diabétique : quand faut-il réaliser une épreuve de jeûne et comment l’interpréter ?
  • Delphine Vezzosi, Antoine Bennet, Solange Grunenwald, Philippe Caron

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.