Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Libre pesée : contribution à l’accès aux soins nutritionnels des personnes handicapées en fauteuil roulant - 16/06/16

Doi : 10.1016/j.nupar.2016.04.044 
D. Picot 1, , B. Nicolas 2, J. Houedakor 3, F. Guillou 4, L. Desrues 5, A. Colin 2
1 Nutrition, clinique Saint-Yves, Rennes, France 
2 Breizh-PC, Rennes, France 
3 MPR, pôle Saint-Hélier, Rennes, France 
4 CES, CNAMTS, Rennes, France 
5 Ddass, ARS-santé, Rennes, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Introduction et but de l’étude

Les personnes handicapées en fauteuil roulant mécanique ou électrique doivent pouvoir se peser. Toute variation pondérale involontaire risque d’avoir une signification pathologique et, même minime, de majorer le handicap moteur. Faute de plateformes de pesée adaptées et disponibles, les personnes handicapées en fauteuil roulant sont trop rarement pesées et souffrent d’un déficit d’accès aux soins nutritionnels. Dans notre secteur sanitaire, nous avons développé un dispositif de « libre pesée », définie comme la possibilité pour toutes personnes handicapées en fauteuil roulant de se peser volontairement, sans aide, à son initiative, gratuitement, discrètement, aussi souvent qu’elle en ressent le besoin, dans un lieu ouvert au public, près de son domicile et d’en garder la trace dans un document spécifique de suivi pondéral. Le but de ce travail était de rapporter l’utilisation du dispositif de libre pesée après 8 mois d’utilisation.

Matériel et méthodes

La libre pesée associe :

– la mise en place d’une plateformes de pesée (maximum 450kg±100g), dans un lieu accueillant du public, librement accessible aux personnes handicapées en fauteuil roulant. Les pesées sont mémorisées, horodatées, anonymes. Si elle est connue, la tare (poids du fauteuil, des appareils et accessoires habituels) est renseignée. Un relevé mensuel récapitule le nombre de libre pesées et de pesées avec tare. Un poids de plus de 140kg et de tare inconnue est considéré comme celui d’une personne handicapée en fauteuil roulant électrique ;

– un réseau d’établissements sanitaires, centres hospitaliers, cliniques, établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes qui possèdent une plateforme de pesée, acceptent d’effectuer la double pesée initiale de la personne et de la tare et de mettre leur plateforme de pesée à la disposition des personnes handicapées en fauteuil roulant pour des libre pesées. La liste des établissements volontaire est distribuée. Un mailing est régulièrement envoyé pour compléter le maillage géographique ;

– la distribution de documents explicatifs, flyers, affiches. Un cahier de surveillance pondérale avec conseils nutritionnels généraux et spécifiques est remis à chaque personne handicapée en fauteuil roulant qui vient se peser.

Résultats

La première plateforme de libre pesée a été financée par l’ARS, installée au centre d’examens et de santé de la CPAM, au centre de la ville depuis le 12/11/2014. En 9 mois, 156 libre pesées ont été enregistrées, soit 0,92±0,28/jour ouvré, en augmentation (premier contre dernier trimestre 0,63±0,03 contre 1,26±0,07, p<0,001), dont 55 (35 %) personnes handicapées en fauteuil roulant électrique et 60 mesures (38 %) avec la tare. Le réseau des établissements volontaires : 31 centres hospitaliers et établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes du secteur sanitaire sont des lieux de libre pesée et diffusent le carnet de suivi nutritionnel, dont 18 effectuent la double pesée initiale, 44 souhaitent recevoir des informations complémentaires ; 500 carnets de suivi ont été distribués. La libre pesée a été approuvée par le PNNS. Les 8 secteurs sanitaires de la région auront une plateforme de pesée : l’ARS en financera 4, une ville en installe une à ses frais, des aides sont demandées pour équiper 3 autres.

Conclusion

Chacun doit pouvoir surveiller son poids. La libre pesée permet aux personnes handicapées en fauteuil roulant, et surtout électriques, de se peser régulièrement, gratuitement, près de chez eux, avec des balances précises et accessibles en fauteuil roulant, sans aide. Cela contribue à réduire le déficit considérable d’accès aux soins nutritionnels dont sont victimes les personnes en situation de handicap.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 30 - N° 2

P. 124 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déterminants du défaut de codage de la dénutrition dans un service de médecine
  • S. Estran, K. Tifratene, C. Barthélémi, P.-M. Roger, X. Hébuterne, S. Schneider
| Article suivant Article suivant
  • UTN, politique nutritionnelle et valorisation des séjours au CHRU de Montpellier
  • V. Attalin, M. Lehmann, A. Avignon, A. Sultan, L. Laure, M. Meunier, au nom de l’Unité transversale de nutrition, J. Roussel, C. Delgado, I. Rafrifi, M. Nogue, A.M. Ameline

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.