Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le syndrome hépato-pulmonaire - 23/06/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.02.017 
Thierry Thévenot 1, , Delphine Weil 1, Armand Garioud 2, Hortensia Lison 2, Jean-François Cadranel 2, Bruno Degano 3
1 Hôpital universitaire Jean-Minjoz, service d’hépatologie et de soins intensifs digestifs, 25030 Besançon, France 
2 GHPSO – centre hospitalier Laennec, service d’hépato-gastroentérologie et de nutrition, 60109 Creil cedex, France 
3 Hôpital universitaire Jean-Minjoz, service de pneumologie, 25030 Besançon, France 

Thierry Thévenot, hôpital Jean-Minjoz, service d’hépatologie et de soins intensifs digestifs, 25000 Besançon, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

Le syndrome hépato-pulmonaire (SHP) est défini par l’association d’une hypertension portale, d’un gradient alvéolo-artériel en oxygène élevé et de dilatations vasculaires intra-pulmonaires. Les mécanismes physiopathologiques de l’hypoxémie se caractérisent par des anomalies du rapport ventilation/perfusion (soit des zones d’effet shunt, dues au fait que des vaisseaux très dilatés sont trop perfusés par rapport à la ventilation, soit des zones de shunt anatomique, dues à des néo-vaisseaux pulmonaires, perfusés mais pas ventilés) et des troubles de la diffusion de l’oxygène. L’excès de médiateurs vasodilatateurs (comme le monoxyde d’azote) et de facteurs pro-angiogéniques (comme le VEGF) jouent un rôle majeur dans la survenue d’un SHP. Les symptômes sont aspécifiques et dominés par une dyspnée, surtout en position debout, qui se majore progressivement. Un SHP sévère peut être suspecté devant une diminution de la saturation en oxygène. Les traitements médicamenteux restent décevants et seule la transplantation hépatique permet la résolution du SHP. La survie post-transplantation est excellente si l’hypoxémie avant la greffe de foie n’est pas trop profonde.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Hepatopulmonary syndrome (HPS) is defined by the association of portal hypertension, increased alveolar-arterial oxygen gradient and intrapulmonary vascular dilations. Pathophysiological mechanisms of hypoxemia are characterized by ventilation-perfusion mismatch, oxygen diffusion limitation between alveolus and the centre of the dilated capillary, and right-to-left shunting. An excess of vasodilator molecules (like nitric monoxide) and proangiogenic factors (like VEGF) play an important role in the occurrence of HPS. Symptoms of HPS are not specific and dominated by a progressive dyspnea in upright position. Pulse oximetry is a simple non-invasive screening test but only detect the most severe forms of HPS. Medical treatment is disappointing and only liver transplantation may lead to resolution of HPS. Survival following liver transplantation is promising when hypoxemia is not severely decreased.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 5

P. 509-514 - mai 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Infection par le virus de l’hépatite C : prise en charge thérapeutique
  • Thierno Diatta, Delphine Chavade, Françoise Degos, Anne d’Andon, Loïc Guillevin
| Article suivant Article suivant
  • Risque cardiovasculaire et maintien en emploi
  • Sophie Fantoni-Quinton, Anne-Sophie Tellart, Evodie Cambier-Langrand, Jean Baptiste Fassier, Claire Mounier-Vehier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.