Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hallucinations et maladie de Parkinson du sujet âgé : pièges et prise en charge - 23/06/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2015.12.013 
Arnaud Leroy 1, 2, Jean Roche 3, Kathy Dujardin 4, 5, Didier Duthoit 6, François Puisieux 3, 7, Delphine Pins 2, Renaud Jardri 1, 2, Eric Boulanger 3, , 7
1 CHU de Lille, Clinique de Psychiatrie (Hôpital Fontan), Centre Universitaire de Recherche et d’Exploration (CURE), 59000 Lille, France 
2 Université de Lille, CNRS UMR 9193, Laboratoire de Sciences Cognitives et Sciences Affectives (SCALab-PsyCHIC), 59000 Lille, France 
3 CHU de Lille, Unité de psychogériatrie, pôle de gérontologie, 59000 Lille, France 
4 CHU de Lille, Neurologie et pathologie du mouvement, pôle de neurologie, 59000 Lille, France 
5 Université de Lille, Inserm U1171, Troubles dégénératifs et vasculaires, 59000 Lille, France 
6 Hôpital Lucien-Bonnafé, EPSM de l’agglomération lilloise, 59100 Roubaix, France 
7 Université de Lille, Inserm U995, Biologie du vieillissement, 59000 Lille, France 

Eric Boulanger, CHU de Lille, Unité de psychogériatrie, pôle de gérontologie, 59000 Lille, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Points essentiels

L’hallucination est un symptôme fréquent qui a un impact pronostique important dans la maladie de Parkinson.

Il est nécessaire d’écarter certains diagnostics différentiels qui peuvent être évoqués lors de la survenue d’hallucinations chez un patient parkinsonien âgé.

Les différents facteurs étiologiques sont à rechercher systématiquement et peuvent apporter une aide diagnostique.

La prise en charge privilégiera le traitement étiologique (médical ou iatrogène) et non médicamenteux.

L’utilisation d’un traitement antipsychotique doit rester rare et à faibles posologies chez le sujet âgé notamment polypathologique, du fait de ses effets indésirables.

Les deux molécules avec le plus haut niveau de recommandation sont la clozapine et la quetiapine, cette dernière n’ayant pas l’AMM dans cette indication en France.

Dans l’avenir, la détermination de cibles cérébrales pour la stimulation magnétique transcrânienne répétée (SMTr) guidée par IRM fonctionnelle pourrait ouvrir la voie à de nouvelles méthodes thérapeutiques non pharmacologiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Key points

Hallucinations are common neuropsychiatric symptoms in Parkinson's disease (PD), with a significant prognosis impact.

It is necessary to rule out other diagnoses that can be mentioned when hallucinations occur in old patients with PD.

The various etiological factors must be systematically checked and can help for diagnosis.

Medical care will be focused on treating the primary cause (medical or iatrogenic origin) and will privilege non-pharmacological strategies.

Due to their frequent adverse effects, antipsychotic medication should be limited and started at low dose in old patients with multiple comorbidities.

Clozapine and quetiapine have the highest level of recommendation in this indication.

In the future, defining fMRI-based targets for noninvasive brain stimulation tools should pave the way for innovative non-pharmacological treatment of hallucinations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 5

P. 522-531 - mai 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Risque cardiovasculaire et maintien en emploi
  • Sophie Fantoni-Quinton, Anne-Sophie Tellart, Evodie Cambier-Langrand, Jean Baptiste Fassier, Claire Mounier-Vehier
| Article suivant Article suivant
  • Gestion des excréta des personnes âgées traités par chimiothérapie anticancéreuse
  • Brigitte Leduc-Souville, Joël Schlatter

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.