Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Mydriasis revealing vascular and osteodural compression of the oculomotor nerve: An observational study on five cases - 30/06/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.03.004 
F. Tréchot a, b, , R. Tonnelet b, c, J.-B. Conart a, F. Legou c, M. Braun b, c, K. Angioi a
a Département d’Ophtalmologie, CHU de Nancy, hôpitaux de Brabois, , 9, allée du Morvan, 54000 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
b CIC-IT IADI, unité Inserm U-947, Université de Lorraine, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
c Service de Neuroradiologie, CHU de Nancy, 29, avenue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, 54000 Nancy, France 

Corresponding author at: Département d’Ophtalmologie, CHU de Nancy, Hôpitaux de Brabois, 9, allée du Morvan, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Purpose

To describe a form of neurovascular compression of the third cranial nerve (CNIII) in idiopathic mydriasis, in which a neurovascular “conflict” exists between the oculomotor nerve, the posterior communicating artery and the clinoid process, using high-resolution magnetic resonance imaging (MRI) with fast imaging employing steady acquisition (FIESTA) sequences.

Methods

An 18-month prospective, observational and monocentric case series report was performed. MRI was performed on 5 consecutive patients with idiopathic, unilateral, persistent and nonreactive mydriasis (pure intrinsic palsy of the CNIII). Patients with diplopia, ptosis or ophthalmoplegia were excluded. Cerebral MRI focused on the CNIII pathway from the mesencephalon to the cavernous sinus entry, particularly on the cisternal segment: image acquisition was performed on a 3 Tesla MRI; the protocol included fast imaging employing steady acquisition (FIESTA) and three-dimension time of flight (3D TOF) sequences.

Results

All patients presented a neurovascular compression point, involving the CNIII clamped between a tortuous posterior communicating artery (PCoA) and the posterior clinoid process at the entrance of the cavernous sinus. No cases occurred in the root entry zone. There was no compression on the contralateral side. No tumors or aneurysms were found. Thus, the mydriasis was caused by CNIII compression.

Conclusion

MRI, including FIESTA sequences, revealed a new type of neurovascular conflict between the CNIII, PCoA and posterior clinoid process in patients with incomplete oculomotor palsy. Non-aneurysmal CNIII compression should be considered as a differential diagnosis in the work-up of idiopathic mydriasis. The role of MRI in the work-up of anisocoria should be considered.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

Le but de ce travail est de décrire un conflit neurovasculaire entre le nerf oculomoteur, l’artère communicante postérieure et le processus clinoïde révélé par une mydriase unilatérale et diagnostiqué par une IRM en séquence fast imaging employing steady acquisition (FIESTA).

Matériel et méthodes

Il s’agit d’une étude prospective, observationnelle et monocentrique incluant sur 18 mois des patients consécutifs présentant une mydriase unilatérale, persistante et isolée (paralysie intrinsèque pure du nerf oculomoteur) sans qu’aucune pathologie n’ait été mise en évidence par un examen standard clinique et scanner cérébral. Étaient exclus les patients présentant un signe de paralysie extrinsèque du nerf oculomoteur (diplopie, ophtalmoplégie, ptosis). Une IRM a été réalisée incluant des séquences FIESTA et three-dimension time of flight (3D TOF).

Résultats

L’IRM a révélé chez ces patients un conflit entre le nerf oculomoteur, l’artère cérébrale communicante postérieure et le processus clinoïde à l’entrée du canal ostéodural. Ce conflit est localisé à distance de la root entry zone. Il n’y pas de conflit controlatéral. On ne retrouve ni processus tumoral, ni anévrysme vasculaire.

Conclusion

Ce type de conflit non anévrysmal doit désormais être évoqué face à une mydriase isolée. L’apport de l’IRM dans le bilan étiologique des anisocories est à considérer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Oculomotor nerve injuries, Mydriasis/etiology, Tonic pupil, Nerve compression syndromes

Mots clés : Blessures du nerf oculomoteur, Mydriase, Étiologie, Pupille tonique, Syndromes de compression nerveuse


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 6

P. 491-497 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial board
| Article suivant Article suivant
  • Kyste anévrysmal osseux : une atteinte exceptionnelle au niveau orbitaire
  • S. Lemaître, O. Galatoire, M. Zmuda, P.-V. Jacomet, M. Putterman, O. Berges, N. Cassoux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.