Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Allergy to local anesthetics: Reality or myth? - 02/07/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.05.011 
Jean-Marc Malinovsky 1, , Anca M. Chiriac 2, Charles Tacquard 3, Paul Michel Mertes 3, Pascal Demoly 2
1 CHU de Reims, pôle URAD, hôpital Maison-Blanche, service d’anesthésie-réanimation, 51092 Reims, France 
2 CHU de Montpellier, hôpital Arnaud-de-Villeneuve, division allergie, département de pneumologie, 34295 Montpellier, France 
3 Hôpitaux universitaires de Strasbourg, département d’anesthésie-réanimation, 67091 Strasbourg, France 

Jean-Marc Malinovsky, CHU de Reims, pôle URAD, hôpital Maison-Blanche, service d’anesthésie-réanimation, 51092 Reims, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Sous presse. Épreuves corrigées par l'auteur. Disponible en ligne depuis le samedi 02 juillet 2016
Cet article a été publié dans un numéro de la revue, cliquez ici pour y accéder

Key points

The incidence of allergic reactions to local anesthetics is low.

Most cases involve a psychogenic reaction rather than an allergic reaction.

Additives and preservatives added to local anesthetics may cause allergic reactions.

Vascular resorption of epinephrine-containing local anesthetics may produce cardiovascular signs similar to an allergic reaction.

Diagnosis of allergy to local anesthetics must be established by skin testing and provocative challenge.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

L’incidence des allergies aux anesthésiques locaux est très faible, <0,1 % des réactions adverses déclarées. Le plus souvent les réactions sont des réponses psychomotrices à l’injection, ou des réactions allergiques imputables aux adjuvants des solutions d’anesthésiques locaux ou un effet systémique de l’adrénaline des solutions adrénalinées. Pour affirmer le diagnostic d’allergie aux anesthésiques locaux un bilan allergologique est nécessaire avec la réalisation de tests cutanés ainsi que le test de réintroduction. Compte tenu du nombre important d’anesthésies réalisées tous les jours et le très faible nombre de cas enregistrés de véritables allergies, les anesthésiques locaux sont des médicaments sûrs pour les patients allergiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.