S'abonner

Niveau de preuve du suivi thérapeutique pharmacologique de l’efavirenz - 08/07/16

Doi : 10.2515/therapie/2011033 
Caroline Solas 1, * , Marie-Claude Gagnieu 2

pour le groupe Suivi Thérapeutique Pharmacologique de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique3

1 Laboratoire de Pharmacocinétique et Toxicologie, Hôpital de La Timone, Marseille, France 
2 Fédération de Biologie, Hôpital Edouart-Herriot, Lyon, France 

*Laboratoire de Pharmacocinétique et Toxicologie, Hôpital de La Timone, 264 rue Saint-Pierre, 13005 Marseille, FranceLaboratoire de Pharmacocinétique et Toxicologie, Hôpital de La Timone264 rue Saint-PierreMarseille13005France

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’efavirenz, inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse du VIH-1, présente une variabilité pharmacocinétique marquée par un métabolisme hépatique intense. Il est également un inducteur enzymatique puissant. Il est responsable d’une toxicité neurologique centrale pouvant être une cause majeure d’inobservance et donc d’échec thérapeutique. Ainsi, les données de la littérature ont été analysées pour évaluer l’intérêt d’un suivi thérapeutique pharmacologique pour l’efavirenz. Plusieurs études rapportent qu’une concentration plasmatique d’efavirenz > 1000 ng/mL est prédictive de l’obtention d’une réponse virologique. Des concentrations plasmatiques d’efavirenz> 4000 ng/mL ont été associées à un risque plus important de survenue de troubles neuropsychiques, augmenté chez les patients porteurs de la mutation 516G > T (allèle CYP2B6*6), associée à une surexposition de l’efavirenz. Des études non randomisées ont montré un gain en termes d’efficacité et de maitrise de la toxicité neurologique centrale, permettant de proposer un niveau de preuve « recommandé » pour le suivi thérapeutique pharmacologique de l’efavirenz.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract – Evidence-based Therapeutic Drug Monitoring for Efavirenz

The efavirenz, a non nucleoside reverse transcriptase inhibitor of HIV-1, presents a marked pharmacokinetics variability related to an intense hepatic metabolism. Efavirenz is also a potent inducer. Central nervous system (CNS) toxicity associated with efavirenz therapy is a major cause of non adherence and therefore treatment failure. The literature has been analyzed to evaluate the level of evidence of the interest of a therapeutic drug monitoring for efavirenz. Several studies have reported that an efavirenz plasma concentration > 1000 ng/mL is a predictive factor of the viral response. Efavirenz plasma concentrations > 4000 ng/mL were associated to an increase frequency of CNS side effects. CNS toxicity was also more frequent in patients carrying the 516G > T mutation (CYP2B6*6 allele), associated with a significantly greater efavirenz plasma exposure. Non-randomized studies have reported the interest of efavirenz therapeutic drug monitoring to optimize viral response and prevent CNS toxicity, allowing to suggest a level of evidence “recommended” for efavirenz.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : suivi thérapeutique pharmacologique, niveau de preuve, efavirenz

Keywords : therapeutic drug monitoring, level of evidence, efavirenz


Plan

Plan indisponible

© 2011  Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique. Publié par Elsevier Masson SAS. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 3

P. 197-205 - mai 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Niveau de preuve du suivi therapeutique pharmacologique de la névirapine
  • Patrice Muret, Sarah Piedoux, Caroline Solas, Sylvie Quaranta, pour le groupe Suivi Thérapeutique Pharmacologique de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique 3
| Article suivant Article suivant
  • Niveau de preuve du suivi therapeutique pharmacologique du saquinavir
  • Patrice Muret, Caroline Solas, pour le groupe Suivi Thérapeutique Pharmacologique de la Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique 3

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.