Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Embedding telemedicine quality assurance within a large organisation - 08/07/16

Doi : 10.1016/j.eurtel.2016.05.002 
R. Wootton a, b, , J. Liu c, L. Bonnardot d, e
a Norwegian Centre for Integrated Care and Telemedicine, University Hospital of North Norway, PO Box 6060, 9038 Tromsø, Norway 
b Faculty of Health Sciences, University of Tromsø, Hansine Hansens veg 18, 9019 Tromsø, Norway 
c MSF International, 78, rue de Lausanne, 1201 Geneva, Switzerland 
d Department of Medical Ethics and Legal Medicine, EA 4569, Paris Descartes University, Centre Universitaire des Saints-Pères, 45, rue des Saints-Pères, 75270 Paris cedex 06, France 
e Fondation Médecins Sans Frontières, 8, rue Saint-Sabin, 75011 Paris, France 

Corresponding author. Norwegian Centre for Integrated Care and Telemedicine, University Hospital of North Norway, PO Box 6060, 9038 Tromsø, Norway.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Summary

Introduction

Quality assurance (QA) is common in certain areas of medicine, such as laboratory work, but there has been little QA in telemedicine so far. We reviewed the QA activities in a store-and-forward telemedicine network, which provides about 1000 teleconsultations per annum in low-resource settings. This work was compared with comprehensive QA programmes in other health care systems to identify areas for future consolidation.

Patients and methods

The QA activities conducted in the telemedicine network were reviewed over a 30-month period. Comparison was made with a framework for QA designed to support lower- and middle-income countries.

Results

During the study period, a total of 2068 telemedicine cases were submitted by 154 field users. A number of problems were detected by regular QA monitoring and various adverse events were identified. The QA work was feasible and useful, enabling early detection of problems and the speedy resolution of some of them; other issues required authority above the level of the people working in the telemedicine programme.

Discussion

The review demonstrated the feasibility and value of a QA programme in a store-and-forward telemedicine operation. However, this represents QA at a fairly low, process level.

Conclusions

Comparison with other healthcare organisations showed that consolidation of the QA activities into a comprehensive QA programme would be required in order to achieve institutionalization of the work, and to realise its full potential. While this might incur costs in the short-term, the increased efficiency and effectiveness could lead to net savings for the organisation in the long-term.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’assurance qualité (AQ) est déjà connue dans certains domaines de la médecine, comme la biologie médicale, mais elle reste à ce jour peu développée en télémédecine. Nous avons revu les programmes d’AQ d’un réseau de télémédecine en temps différé qui délivre approximativement 1000 téléconsultations par an dans des pays à faibles revenus. Ce travail a été comparé avec différents programmes d’AQ utilisés dans d’autres systèmes de santé afin d’identifier les domaines d’amélioration potentielle.

Patients et méthodes

Les activités d’AQ menées dans le réseau de télémédecine ont été examinées au cours d’une période de 30 mois. Une comparaison a été faite avec un cadre d’analyse adapté aux pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

Résultats

Au cours de la période d’étude, 2068 cas de télémédecine ont été soumis par 154 utilisateurs sur le terrain. Un certain nombre de problèmes ont été détectés grâce à la surveillance régulière de l’AQ et divers événements indésirables ont pu être identifiés. L’activité d’AQ était possible et utile notamment en permettant la détection précoce des problèmes et la résolution rapide de certains d’entre eux ; d’autres questions nécessitaient en revanche d’être gérées à un autre niveau que celui des personnes travaillant pour le programme de télémédecine.

Discussion

L’analyse a démontré la faisabilité et la valeur d’un programme d’AQ dans un système de télémédecine en temps différé. Cependant, cette AQ reste dans son développement à un niveau relativement bas.

Conclusions

La comparaison avec d’autres organisations de soins de santé a montré que la consolidation des activités d’AQ dans un programme approfondi d’AQ serait nécessaire afin de parvenir à l’institutionnalisation du travail, et de réaliser ainsi tout son potentiel. Bien que cela puisse générer un certain coût à court terme, l’efficience et l’efficacité accrues pourraient conduire à des économies nettes pour l’organisation à long terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Teleconsulting, Low-resource setting, Quality assurance, Quality improvement

Mots clés : Téléconsultation, Milieu à faibles ressources, Assurance qualité, Amélioration de la qualité


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 5 - N° 2

P. 55-63 - juin 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • A serious game developed for physical rehabilitation of frail elderly
  • A.V. Soares, N.G. Borges Júnior, M.S. Hounsell, E. Marcelino, G.M. Rossito, Y. Sagawa Júnior
| Article suivant Article suivant
  • Serious game and functional rehabilitation for the lower limbs
  • H. Tannous, D. Istrate, M.C. Ho Ba Tho, T.T. Dao

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.