Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Instabilités chroniques de l'arrière-pied - 08/07/16

[27-100-A-12]  - Doi : 10.1016/S0292-062X(16)48774-X 
C. Cermolacce a, b,
a Institut de chirurgie orthopédique et sportive Marseille (ICOS 13), Clinique Juge, 118, rue Jean-Mermoz, 13008 Marseille, France 
b Institut de la cheville et du pied Paris (ICP Paris), Clinique Geoffroy-Saint-Hilaire, 8, rue Lacépède, 75005 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 14
Iconographies 21
Vidéos 7
Autres 1

Résumé

L'instabilité chronique de l'arrière-pied est une pathologie extrêmement fréquente, souvent en rapport avec une pathologie traumatique d'entorse mal soignée. La cause principale est la laxité ligamentaire latérale, séquelle de torsions anciennes ou récentes. Devant une instabilité chronique, le traitement médical est toujours de rigueur par orthèse plantaire et rééducation. Ce n'est qu'en cas d'échec qu'une solution chirurgicale, si elle est possible, est proposée. Le traitement par ligamentoplastie du ligament collatéral latéral est une intervention fiable dans le temps et reproductible. Elle permet au patient sportif de récupérer une stabilité dans un bref délai et de pouvoir retrouver son niveau sportif en quelques mois. Cependant, toutes les instabilités ne s'opèrent pas de la même façon et cela en raison de très nombreuses étiologies. Le pronostic du résultat final dépend donc de la pathologie en compte et du type de traitement mis en œuvre ou de la multiplicité des gestes. La précocité de la prise en charge de ces instabilités influe sur la qualité du résultat. Bon nombre de ces instabilités se traitent par rééducation et semelle stabilisatrice, en raison d'un défaut de prise en charge initiale, et guérissent rapidement. Le traitement chirurgical est très varié, allant de gestes tissulaires simples comme la ligamentoplastie en passant par des corrections osseuses d'ostéotomie, des allongements tendineux ou même des arthrodèses d'un ou plusieurs segments de la cheville et du pied. Dans la majorité des cas, il s'agit d'instabilité ligamentaire par laxité latérale permettant de rappeler la fiabilité du traitement médicochirurgical à court, moyen et même long terme.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Instabilité, Laxité, Ligamentoplastie, Ostéotomie, Arthrodèse, Orthèse


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Pathologies traumatiques des tendons fibulaires
  • E. Toullec
| Article suivant Article suivant
  • Fractures malléolaires de l'adulte et luxations du cou-de-pied
  • Norman Biga, Thomas Defives

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.