Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Placenta prævia - 20/07/16

[5-069-A-10]  - Doi : 10.1016/S0246-0335(16)73492-2 
H. Madar, S. Brun, F. Coatleven, P. Chabanier, H. Gomer, A. Nithart, M.-A. Coustel, D. Roux, D. Dallay, J.-L. Brun, C. Hocké, B. Merlot, L. Sentilhes
 Service de gynécologie-obstétrique, Centre hospitalier universitaire de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Parmi les anomalies de l'insertion placentaire, le placenta prævia est la plus courante (environ 0,5 % des grossesses) et correspond à un placenta inséré sur le segment inférieur de l'utérus, à moins de 5 cm de l'orifice interne du col utérin d'après la définition française. La présence d'un ou plusieurs antécédent(s) de césarienne(s), principal facteur de risque d'insertion prævia du placenta, et le caractère recouvrant du placenta prævia sont à l'origine d'une morbidité maternelle aggravée (accrétion placentaire, hémorragie du post-partum, hystérectomie, etc.). Le caractère recouvrant du placenta prævia majore également la morbidité néonatale, principalement liée à la prématurité. Deux tiers des placentas prævia sont symptomatiques. L'évaluation du risque hémorragique repose sur quatre critères majeurs : la distance qui sépare le bord inférieur du placenta de l'orifice interne du col utérin mesurée par échographie endovaginale, la notion d'un épisode d'hémorragie génitale au cours de la grossesse actuelle, la longueur cervicale et la présence de contractions utérines. Le traitement des placentas prævia symptomatiques « stables » est d'autant plus conservateur que l'âge gestationnel est précoce, avec une prise en charge expectative qui associe une hospitalisation initiale, une tocolyse et une corticothérapie de maturation pulmonaire fœtale avant 34 semaines d'aménorrhée. Lorsque le placenta prævia est recouvrant, l'accouchement doit se faire par césarienne. À l'inverse, en cas de placenta prævia non recouvrant cliniquement stable dont le bord inférieur est situé à plus de 2 cm de l'orifice interne du col, l'accouchement par voie vaginale est à privilégier. Une tentative d'accouchement par voie vaginale en cas de placenta prævia non recouvrant est tout à fait possible lorsque ce dernier se situe à moins de 2 cm de l'orifice cervical interne (en sachant que le taux d'échec est plus élevé en dessous de 1 cm), et ce quelle que soit la longueur du col tant que l'état clinique maternel et fœtal le permet. Il y a, dans tous les cas où cela est possible, intérêt à réduire le taux de césarienne chez ces patientes présentant un placenta prævia, afin de lutter contre la récidive et le risque d'accrétion placentaire lors des grossesses suivantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Placenta prævia, Accrétion placentaire, Recouvrant, Anomalie de l'insertion placentaire, Segment inférieur, Tentative de voie basse, Césarienne


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Dystocie des épaules et paralysie obstétricale du plexus brachial
  • E. Raimond, S. Bonneau, R. Gabriel
| Article suivant Article suivant
  • Placenta accreta
  • G. Boog, P. Merviel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.