Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Oxygénothérapie hyperbare et radiothérapie : entre mythe et réalité - 28/07/16

Doi : 10.1016/j.canrad.2016.04.003 
S. Espenel a, C. Raffoux b, A. Vallard a, M.-A. Garcia c, J.-B. Guy a, C. Rancoule a, M. Ben Mrad a, J. Langrand-Escure a, J.-C. Trone a, G. Pigne a, P. Diao a, N. Magné a,
a Département de radiothérapie, institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, 108 bis, avenue Albert-Raimond, BP 60008, 42271 Saint-Priest-en-Jarez cedex, France 
b Département de médecine hyperbare, hôpital Édouard-Herriot, 5, place d’Arsonval, 69003 Lyon, France 
c Département de santé publique, centre Hygée, 108 bis, avenue Albert-Raimond, BP 60008, 42271 Saint-Priest-en-Jarez cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Plus d’un million de personnes dans le monde bénéficient chaque année d’une radiothérapie à visée curative. Alors que les taux de contrôle local et de survie globale ne cessent d’augmenter, 5 à 15 % des patients souffrent de toxicité tardive de grade supérieur à 2. Leur prise en charge est complexe. L’oxygénothérapie hyperbare permet une revascularisation et une cicatrisation des tissus lésés, mais sa place en radiothérapie reste débattue. Nous avons réalisé une revue de la littérature synthétisant les indications dans la prise en charge de la toxicité tardive radio-induite, leur niveau de preuve, et les avons confrontées aux connaissances et pratiques des oncologues radiothérapeutes de la région Rhône-Alpes. L’oxygénothérapie hyperbare semble être une alternative thérapeutique peu invasive et conservatrice pour le traitement des cystites radiques hémorragiques et des douleurs postradiques, en cas d’échec des traitements médicamenteux. Elle peut permettre d’éviter un traitement chirurgical, souvent mutilant et associé à une morbimortalité importante. L’oxygénothérapie hyperbare diminue également le risque de complication lors d’une extraction dentaire en territoire irradié. En revanche, son rôle dans la prise en charge de l’ostéoradionécrose mandibulaire, des rectites, entérites, lymphœdèmes, plexites et des séquelles cutanées et neurologiques radio-induites semble bien plus discutable puisque les résultats des études sont contradictoires. Les résultats de plusieurs essais de phase III seront bientôt disponibles afin d’évaluer de façon rigoureuse son rôle dans la prise en charge de nombreux cas de toxicité radio-induite, notamment en ORL.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Worldwide, more than a million people receive each year a curative radiotherapy. While local control and overall survival are steadily increasing, 5 to 15% of patients still develop above grade 2 late toxicities. Late toxicities treatments are complex. Hyperbaric oxygenation was shown to induce revascularization and healing of injured tissues, but indications are still debated. Through a literature review, we summarized the hyperbaric oxygenation indications in radiation-induced late toxicities. We also studied the knowledge and practice of French local radiation therapists. It seems that hyperbaric oxygen therapy can be a conservative treatment of haemorrhagic cystitis and radiation-induced pain, in case of drug therapies failure. Often associated with a significant morbidity and mortality, surgery could be avoided. The risk of complications in case of tooth extraction in irradiated tissues is also reduced. However, the role of hyperbaric oxygenation for mandibular osteoradionecrosis, radiation-induced proctitis, enteritis, lymphoedema, brachial plexopathy, skin and neurological sequelae seems more questionable since studies results are conflicting. Future outcomes of phase III studies are expected to clarify the role of hyperbaric oxygenation in the management of radio-induced toxicities, including for head and necks complications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Oxygénothérapie hyperbare, Radiothérapie, Toxicité tardive

Keywords : Toxicity, Complications, Hyperbaric oxygenation, Radiotherapy


Plan


© 2016  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 5

P. 416-421 - juillet 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Concept de perte de chance : une évolution majeure dans la définition du préjudice, ou comment éviter le litige pour perte de chance ?
  • T.-D. Nguyen
| Article suivant Article suivant
  • Risques cardiovasculaires avec les hormonothérapies pour cancer de la prostate : rationnel pour une unité oncocardiologique
  • I. Latorzeff, G. Ploussard, J. Guillotreau, F. Jonca, P. Labarthe, G. Rollin, J.-B. Beauval, A. Pathak

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.