Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Implantable cardioverter-defibrillators in end-stage heart failure patients listed for heart transplantation: Results from a large retrospective registry - 28/07/16

Doi : 10.1016/j.acvd.2016.02.005 
Estelle Gandjbakhch a, , Marion Rovani b, Shaida Varnous c, Carole Maupain a, Thomas Chastre a, Xavier Waintraub a, Françoise Pousset a, Guillaume Lebreton c, Guillaume Duthoit a, Nicolas Badenco a, Caroline Himbert a, Pascal Leprince c, Françoise Hidden-Lucet a
a Département de Cardiologie, AP–HP, Hôpital Pitié-Salpêtrière, 47–83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
b Département de Cardiologie, Hôpital Saint-Joseph, 75015 Paris, France 
c Département de Chirurgie Cardiaque, AP–HP, Hôpital Pitié-Salpêtrière, 75013 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Implantable cardioverter-defibrillators (ICDs) are recommended in patients with low ejection fraction. However, the survival benefit of ICDs in patients with end-stage heart failure listed for heart transplantation is unclear.

Aim

To evaluate the ICD benefit on mortality in this population.

Methods

Three hundred and eighty consecutive patients listed for heart transplantation between 2005 and 2009 in one tertiary heart transplant centre were enrolled in a retrospective registry; 122 patients received an ICD before or within 3 months after being listed for heart transplantation (ICD group). Predictors of death on the waiting list were assessed by Cox regression.

Results

Overall, 15.6% of patients died while awaiting heart transplantation. Non-ICD patients presented more often haemodynamic compromise requiring mechanical circulatory support (29.1% vs. 9.8%; P<0.001), and were more likely to die while on the waiting list (19.0% vs. 8.3%; log-rank P=0.001). However, in the multivariable model, ICD did not remain an independent predictor of death. Need for mechanical circulatory support (P<0.001), low ejection fraction (P=0.001) and registration on the regular list (P=0.008) were the only independent predictors of death. Death was mainly caused by haemodynamic compromise (76.3% of deaths), which occurred more frequently in the non-ICD group (14.7% vs. 5.8%; log-rank P=0.002). Unknown/arrhythmic deaths did not differ significantly between the two groups (3.9% vs. 1.7%; log-rank P=0.21). ICD-related complications occurred in 21.4% of patients, mainly as a result of postoperative worsening of heart failure (11.9%).

Conclusion

Haemodynamic failure appears as the main determinant of mortality in patients with end-stage heart failure awaiting heart transplantation. ICD seems to have little benefit on survival in this population.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Contexte

Les défibrillateurs automatiques implantables sont recommandés chez les patients avec fraction d’éjection basse. Néanmoins, leur bénéfice sur la survie des patients en liste d’attente de transplantation cardiaque reste incertain.

Objectif

L’objectif de l’étude était d’évaluer le bénéfice du défibrillateur sur la mortalité chez les patients en liste d’attente de transplantation.

Méthodes

Trois cent quatre-vingt patients consécutifs inscrits sur liste de transplantation entre 2005 et 2009 au sein d’un centre tertiaire de transplantation cardiaque ont été inclus dans un registre rétrospectif. Cent vingt-deux patients ont été implantés d’un DAI avant ou dans les trois premiers mois suivant l’inscription sur liste. Les facteurs prédictifs de mortalité sur liste d’attente ont été analysés par régression de Cox.

Résultats

Parmi les patients inscrits, 15,6 % sont décédés sur liste de transplantation. Les patients non porteurs de défibrillateur présentaient plus fréquemment une défaillance hémodynamique nécessitant un support hémodynamique mécanique (29,1 % vs 9,8 % ; p<0,001). Leur mortalité en liste d’attente était significativement plus importante que les patients non porteurs de défibrillateur (19,0 % vs 8,3 % ; log-rank p=0,001). Néanmoins, en analyse multivariée, le défibrillateur n’était pas un facteur prédictif indépendant de décès. La nécessité d’un support hémodynamique mécanique (p<0,001), la fraction d’éjection ventriculaire gauche basse (p=0,001) et l’inscription sur liste non-urgente (p=0,008) étaient les seuls facteurs prédictifs indépendants de décès. Les décès étaient principalement dus à une défaillance hémodynamique (76,3 % des décès), dont la fréquence de survenue était plus élevée dans le groupe de patients non porteurs de défibrillateur (14,7 % vs 5,8 % ; log-rank p=0,002). Les décès d’origine rythmique ou inconnue ne différaient pas de manière significative entre les deux groupes (3,9 % vs 1,7 % ; log-rank p=0,21). Des complications liées à l’implantation du défibrillateur sont survenues chez 21,4 % des patients, la complication la plus fréquente étant l’aggravation postopératoire de l’insuffisance cardiaque (11,9 %).

Conclusion

Dans cette étude, la défaillance hémodynamique apparaît comme le principal facteur de mortalité chez les patients avec insuffisance cardiaque terminale en attente de transplantation cardiaque, le défibrillateur n’ayant que peu d’impact sur la survie des patients sur liste.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Implantable cardioverter-defibrillator, Heart transplantation, Heart failure

Mots clés : Défibrillateur implantable, Transplantation cardiaque, Insuffisance cardiaque

Abbreviations : ARVC, CRT, DCM, ICD, LVEF, MCS, SCD


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 109 - N° 8-9

P. 476-485 - août 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact of percutaneous pulmonary valve implantation procedural steps on leaflets histology and mechanical behaviour: An in vitro study
  • Zakaria Jalal, Louise Galmiche, Christophe Beloin, Younes Boudjemline
| Article suivant Article suivant
  • Ignorance of cardiovascular preventive measures is associated with all-cause and cardiovascular mortality in the French general population
  • Florent Séguro, Dorota Taraszkiewicz, Vanina Bongard, Emilie Bérard, Frédéric Bouisset, Jean-Bernard Ruidavets, Jean Ferrières

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.