Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Imagerie de l'encéphale des carnivores domestiques - 08/08/16

[IM 1300]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(16)67834-1 
M. Fusellier-Tesson a,  : Maître de conférences en imagerie médicale, R. Jossier b : Docteur vétérinaire
a Service d'imagerie médicale, Oniris, Atlanpole - la Chantrerie, 44300 Nantes, France 
b VetRef, Clinique vétérinaire de référés, rue James-Watt, 49070 Beaucouzé, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 12
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

L'imagerie s'est imposée dans l'exploration de l'ensemble des affections neurologiques centrales. L'imagerie par résonance magnétique (IRM) en particulier est devenue la technique de choix dans l'étude des lésions de l'encéphale car elle offre un contraste tissulaire très élevé, sans artefacts gênants dans la fosse postérieure et que le choix grandissant de séquences disponibles permet d'améliorer le seuil de détection des lésions. Elle permet ainsi la mise en évidence des lésions tumorales, inflammatoires, malformatives, dégénératives et ischémiques, même de taille modeste. Pourtant, l'IRM reste actuellement un outil peu disponible, les temps d'acquisition des images requièrent des anesthésies longues et la résolution des images demeure très inférieure à celle obtenue au scanner. Le scanner reste donc utile, notamment pour évaluer les animaux polytraumatisés, les animaux pour lesquels une anesthésie longue peut s'avérer risquée et lors de suspicion d'hémorragie cérébrale. Il met par ailleurs en évidence la grande majorité des lésions qui entraînent des modifications macroscopiques, et décrit avec précision les anomalies osseuses associées aux lésions des cavités nasales, du crâne et des oreilles moyennes. Quelle que soit la technique choisie, l'imagerie doit cependant être souvent complétée par la réalisation d'une analyse du liquide cérébrospinal, voire d'une biopsie cérébrale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Imagerie, Encéphale, IRM, Scanner, Tomodensitométrie


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Imagerie de la tête
  • M. Fusellier, R. Jossier
| Article suivant Article suivant
  • Médecine nucléaire chez les animaux de compagnie
  • P. Barthez

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.