Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Exposition orale et devenir dans l’intestin des nanoparticules alimentaires : exemple de l’argent et du dioxyde de titane - 10/08/16

Doi : 10.1016/j.cnd.2016.03.001 
Muriel Mercier-Bonin a, , Bernard Despax b, Patrice Raynaud b, Eric Houdeau a, Muriel Thomas c
a Toxalim, université de Toulouse, INRA, INP-ENVT, INP-EI-Purpan, université de Toulouse 3, Paul-Sabatier, 180, chemin de Tournefeuille, BP 93173, 31027 Toulouse cedex 3, France 
b LAPLACE, université de Toulouse, CNRS, INPT, UPS, 118, route de Narbonne, 31062 Toulouse cedex 9, France 
c Micalis Institute, INRA, AgroParisTech, université Paris-Saclay, 78350 Jouy-en-Josas, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Face à l’utilisation croissante des produits nano-facturés dans de nombreux biens de consommation courante, y compris du secteur agro-alimentaire, l’évaluation des conséquences d’une exposition chronique chez l’homme constitue un enjeu de santé publique. La voie orale reste peu explorée alors qu’une fraction nanodimensionnée de particules se retrouve dans certains additifs/compléments alimentaires ou incorporée à des emballages au contact des aliments. Une fois ingérées, les nanoparticules sont susceptibles de transiter dans le tractus digestif, de subir des transformations, d’impacter elles-mêmes l’environnement luminal avant de franchir éventuellement la barrière épithéliale et se distribuer au compartiment systémique. Dans cette revue de synthèse, deux exemples sont évoqués, le nano-argent et le nano-dioxyde de titane. Malgré leurs spécificités et différences, une relation étroite existe entre réactivité physico-chimique et biodisponibilité/biopersistance dans le tractus gastro-intestinal. Peu d’études se sont intéressées aux interactions entre le nano-argent/nano-dioxyde de titane, le microbiote et le mucus, deux acteurs essentiels à l’homéostasie intestinale et à la santé générale de l’hôte, et susceptibles de conditionner leur distribution vers le compartiment systémique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Facing the growing use of nano-manufactured products in many consumer goods, including those from the agro-food sector, the consequences of chronic exposure in humans set public health issues. The oral route of exposure remains largely unknown although a nano-sized fraction of particles is found in food additives/supplements or incorporated into packaging in contact with food. Once ingested, nanoparticles may transit within the gastro-intestinal tract, be chemically and morphologically transformed, and impact the luminal environment before crossing the epithelial barrier and distributing to the systemic compartment. This review focuses on nano-silver and nano-titanium dioxide. Despite their specificities and differences, a close relationship exists between physico-chemical reactivity and bioavailability/biopersistence within the gut. Few data are to date reported on the interactions between nano-silver/nano-titanium dioxide, microbiota and mucus, which are key players in intestinal homeostasis and host health, with a putative impact on nanoparticle distribution to the systemic compartment.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nanoparticule alimentaire, Argent, Dioxyde de titane, Mucus, Microbiote intestinal

Keywords : Food nanoparticle, Silver, Titanium dioxyde, Mucus, Intestinal microbiota


Plan


© 2016  Société française de nutrition. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 51 - N° 4

P. 195-203 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Protéines du choc thermique inductibles dans l’épithélium intestinal : propriétés protectrices et modulation par le microbiote et des facteurs alimentaires
  • Marie-Édith Arnal, Jean-Paul Lallès
| Article suivant Article suivant
  • Boire suffisamment d’eau peut-il protéger nos reins ?
  • Ivan Tack, Pascale Hébel, Marc Fantino

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.