Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Cœur et anesthésie : interférences avec les médicaments cardiovasculaires - 16/08/16

[36-652-G-50]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(16)80922-6 
J. Gaillard, I. Khelifa, M.-V. Oré, P. Coriat
 Département d'anesthésie-réanimation, CHU Pitié-Salpêtrière, 47-83, boulevard de l'Hôpital, 75651 Paris cedex 13, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La qualité de la gestion des médicaments cardiovasculaires pendant la période opératoire conditionne le risque cardiovasculaire postopératoire. La physiopathologie des complications postopératoires qui menacent l'opéré aux réserves cardiaques ou coronaires limitées rend compte de l'intérêt des thérapeutiques cardiovasculaires qui limitent les effets délétères sur le myocarde des contraintes circulatoires de la période postopératoire. L'administration per- et postopératoire raisonnée des médicaments cardiovasculaires doit tenir compte des effets pharmacologiques de ces médicaments qui assurent la prévention des complications cardiovasculaires postopératoires et des conditions dans lesquelles ils augmentent la vulnérabilité de l'opéré face aux contraintes circulatoires périopératoires. La poursuite ou l'arrêt de ces traitements s'intègre dans une stratégie moderne et adaptée de prévention efficace des complications circulatoires postopératoires qui altèrent l'espérance de vie des opérés. Les interférences entre les contraintes circulatoires et hémorragiques de la période opératoire et les traitements cardiovasculaires de l'opéré (statines, anticoagulants oraux, antiplaquettaires, antihypertenseurs, etc.) ont fait l'objet de recommandations précises qui doivent être prises en compte pour assurer une gestion optimale de l'ensemble de ces thérapeutiques tout au long de la période opératoire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Anesthésie, Médicament cardiovasculaire, Risque coronaire


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Insuffisance cardiaque : physiopathologie et conséquences sur la prise en charge anesthésique
  • F. Le Corre, J. Marty
| Article suivant Article suivant
  • Anesthésie et bronchopneumopathie chronique obstructive
  • B. Dureuil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.