Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anastomoses coliques et anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS) - 31/08/16

Doi : 10.1016/j.jchirv.2016.03.016 
K. Slim a, , J. Joris b, H. Beloeil c

le Groupe francophone de réhabilitation améliorée après chirurgie (GRACE)d, 1

a Service de chirurgie digestive, CHU Estaing, place Lucie-Aubrac, 63003 Clermont-Ferrand, France 
b Département d’Anesthésie, CHU de Liège, 4000 Liège, Belgique 
c UMR 991, CIC 1414, service d’anesthésie-réanimation 2, université Rennes 1, 35000 Rennes, France 
d 9, allée du Riboulet, 63110 Beaumont, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ont une place importante dans la prise en charge de la douleur postopératoire, notamment dans le cadre de la réhabilitation améliorée en chirurgie colorectale. Des articles publiés récemment ont suggéré un possible effet délétère des AINS sur les anastomoses coliques ou colorectales. Le but de cette mise au point était d’analyser les données factuelles de la littérature fondées sur les méta-analyses et les études de cohorte. La revue systématique des études cliniques a permis de trouver 12 articles dont 2 méta-analyses et 10 études de cohortes comparatives et incluant un nombre important de patients. Les données publiées sont hétérogènes, souvent biaisées et ne permettent pas de faire une recommandation formelle fondée sur un bon niveau de preuves. La principale conclusion de cette revue est qu’en termes de balance bénéfice (effet antalgique)/risques (désunion anastomotique), il semble (avec un faible niveau de preuves) qu’une prescription d’AINS pendant 48 H après chirurgie colorectale peut être recommandée en cas de chirurgie programmée. Néanmoins, il est important de respecter les contre-indications des AINS et d’éviter leur utilisation en postopératoire en cas de présence de facteurs de risque de fistule anastomotique : âge avancé, dénutrition, comorbidités sévères, difficultés peropératoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Nonsteroidal anti-inflammatory drugs (NSAID) play an important role in the treatment of postoperative pain, particularly in the context of enhanced recovery after colorectal surgery. Several recent articles have suggested that NSAID may have a deleterious effect on colo-colic or colorectal anastomoses. The aim of this review is to analyze the evidence based on meta-analyses and cohort studies in the literature. A systematic review of clinical studies identified 12 studies including two meta-analyses and ten comparative cohort studies that included a large number of patients. The data in these studies are heterogeneous, often biased, and do not permit a formal recommendation based on a high level of evidence. The main conclusion of this review is that the balance of benefit vs. risk (analgesic effect/risk of anastomotic disruption) is acceptable; it appears (with a low level of evidence) that a prescription of NSAID for 48hours after surgery may be recommended for elective colon surgery. Nevertheless, it is important to respect the specific contra-indications of NSAID and avoid postoperative NSAID use if there are risk factors for anastomotic leakage: advanced age, malnutrition, severe comorbidities, intraoperative difficulties.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Anastomose colique, Désunion anastomotique, AINS, Réhabilitation améliorée

Keywords : Colonic anastomosis, Anastomotic leak, NSAID, Enhanced recovery


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 153 - N° 4

P. 281-288 - août 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Surveillance par SMS à domicile des patients dans le cadre d’un programme de réhabilitation améliorée après chirurgie colorectale
  • G. Carrier, E. Cotte, L. Beyer-Berjot, J.L. Faucheron, J. Joris, K. Slim, le Groupe francophone de réhabilitation améliorée après chirurgie (GRACE)
| Article suivant Article suivant
  • Complications médicales des splénectomies
  • R. Buzelé, L. Barbier, A. Sauvanet, B. Fantin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.