Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Parents en résidence alternée et relation coparentale : le rôle de la relation d’attachement entre les ex-partenaires et des variables liées au contexte de la séparation conjugale - 02/09/16

Doi : 10.1016/j.psfr.2015.07.007 
A. Baude a, , b, c, 1 , V. Rouyer d, 2
a Centre de recherche JEFAR, université Laval, pavillon Charles-De Koninck (Local 2444G), 1030, avenue des Sciences-Humaines, G1K 7P4 Québec, Canada 
b Centre jeunesse, institut universitaire de Québec, CJ-IU, Québec, Canada 
c Alliance de recherche université, communauté sur la séparation parentale et la recomposition familiale (ARUC), Québec, Canada 
d EA 4139, laboratoire psychologie, santé et qualité de vie, université de Bordeaux, 3, ter place de la Victoire, 33076 Bordeaux cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 16
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le modèle contexte–processus–résultats est proposé pour examiner l’influence d’une série de facteurs associés à la séparation conjugale sur la relation coparentale de parents d’enfants âgés de 4 à 12ans en résidence alternée (50–50) (n=38). Les parents ont renseigné plusieurs questionnaires évaluant leur relation coparentale appréhendée à travers deux indicateurs : l’alliance parentale et l’hostilité. Les résultats indiquent que la relation d’attachement entre les ex-partenaires et le type de décision à l’origine de la résidence alternée prédisent significativement l’alliance parentale (p<0,001). Contrairement à notre hypothèse, plus les sentiments de préoccupation des parents vis-à-vis de leur ex-partenaire sont élevés, plus l’alliance parentale est soutenante. L’ensemble des résultats obtenus nous amène à proposer des perspectives de recherche et des pistes d’intervention.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

A context–process–outcomes model was proposed to examined the effect of a variety of factors associated with divorce on post-divorce coparental relationship in a sample of joint physical custody parents with children aged between 4years and 12 years old (50–50) (n=38). Parents completed questionnaires evaluating quality of coparental relationship. This variable is analyzed through 2 indicators: the parenting alliance and the hostility. The results revealed that attachment between former spouses and the kind of legal decision emerged as significant predictors of coparental relationship. Contrary to our initial hypothesis, higher level of preoccupation was found to predict more supportive parental alliance. Implications for research and intervention are discussed.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Séparation conjugale, Résidence alternée, Relation coparentale, Relation d’attachement, Sentiments de préoccupation

Keywords : Marital separation, Joint physical custody, Coparental relationship, Attachment, Feelings of preoccupation


Plan


© 2015  Société Française de Psychologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 61 - N° 3

P. 219-234 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La fausse couche : du côté des hommes
  • P. Lacroix, F. Got, S. Callahan, N. Séjourné
| Article suivant Article suivant
  • Représentations sociales de la personne obèse et de l’obésité : effets de la situation de contact
  • M. Pena Pena, I. Urdapilleta, J.L. Tavani, I. Pruzina, J.-F. Verhiac

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.