Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hyperosmolarité : effets intracellulaires et implication dans la sécheresse oculaire - 14/09/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.07.006 
E. Warcoin a, , b , C. Clouzeau a, F. Brignole-Baudouin a, c, C. Baudouin a, d, e
a Inserm, CNRS, Sorbonne universités, UPMC université Paris 06, institut de la vision, 17, rue Moreau, 75012 Paris, France 
b Service de pharmacie, CHNO des Quinze-Vingts, 75012 Paris, France 
c Faculté de pharmacie de Paris, université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, 75006 Paris, France 
d Service III, CHNO des Quinze-Vingts, 75012 Paris, France 
e DHU Sight Restore, hôpital Ambroise-Paré, AP–HP, université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines, 78000 Versailles, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

La sécheresse oculaire est une maladie multifactorielle touchant l’unité fonctionnelle lacrymale et qui a un impact non négligeable sur la qualité de vie des patients atteints. Cette pathologie fonctionne comme un véritable cercle vicieux au niveau de la surface oculaire dans lequel l’hyperosmolarité du film lacrymal joue un rôle clé. Cette revue a pour but de décrire les différents effets intracellulaires induits par l’hyperosmolarité dans les cellules de façon générale : altération du cytosquelette, ralentissement du cycle cellulaire, mécanismes d’adaptation mis en place avec restauration du volume cellulaire et accumulation d’osmolytes compatibles, importance du facteur osmoprotectant Nuclear Factor of the Activated T cells-5 (NFAT5), phénomènes apoptotiques ainsi que la description du stress oxydant et des phénomènes inflammatoires engendrés par cette condition. Les effets particuliers de l’hyperosmolarité décrits dans les études expérimentales de la sécheresse oculaire sur des cellules de la surface oculaire sont également rapportés en parallèle, car ces données permettent de comprendre une partie de la physiopathologie de la maladie, notamment les liens entre hyperosmolarité lacrymale et inflammation de la surface oculaire, le deuxième phénomène clé de la pathologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Dry eye disease is a multifactorial disease affecting the lacrimal functional unit and which has a significant impact on the quality of life of patients. This pathology works as a vicious circle at the ocular surface in which hyperosmolarity of the tear film plays a key role. This review intends to describe the different reported intracellular effects induced by hyperosmolarity in cells: alteration of cytoskeleton, cell cycle slowdown, adaptation mechanisms triggered as restoration of cell volume and accumulation of compatible osmolytes, the crucial role of the osmoprotectant factor Nuclear Factor of the Activated T cells-5 (NFAT5), apoptosis, as well as oxidative stress and inflammatory responses caused by this particular condition. Reported effects of hyperosmolarity in the experimental studies specific of dry eye disease concerning ocular surface cells will be described in parallel. Indeed, these data allow to understand a part of the pathophysiology of the disease, and specially the links between tear hyperosmolarity and inflammation of the ocular surface, the second key of the pathology phenomenon.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hyperosmolarité, Sécheresse oculaire, NFAT5, Surface oculaire, Inflammation

Keywords : Hyperosmolarity, Dry eye disease, NFAT5, Ocular surface, Inflammation


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 7

P. 641-651 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats anatomiques et fonctionnels de la chirurgie du trou maculaire avec pelage de membrane limitante interne après suivi de 10 ans
  • P. Foveau, J.-B. Conart, I. Hubert, J. Selton, J.-P. Berrod
| Article suivant Article suivant
  • Kyste irien congénital
  • A.-L. Rémond, B. Bodaghi, P. Le Hoang

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.