Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’encéphalopathie chronique traumatique (ECT) : une vision plus large de l’ancienne « démence pugilistique » - 20/09/16

Doi : 10.1016/j.praneu.2016.07.001 
C. Thomas-Anterion a, b, , F. Sellal c, d
a EA 3082, laboratoire étude des mécanismes cognitifs (EMC), université Lyon 2, 69008 Lyon, France 
b Plein Ciel, 75, rue Bataille, 69008 Lyon, France 
c Département de neurologie, CMRR de Strasbourg–Colmar, hôpitaux civils de Colmar, 39, avenue de la Liberté, 68024 Colmar cedex, France 
d Inserm U-1118, université de Strasbourg, 11, rue Humann, 7085 Strasbourg cedex, France 

Auteur correspondant : Plein Ciel, 75, rue Bataille, 69008 Lyon, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’encéphalopathie chronique traumatique (ECT) est un terme qui a été forgé pour remplacer celui de démence pugilistique. Elle survient après des traumatismes crâniens (TC) légers répétés ou un TC unique mais sévère. Les sujets les plus touchés sont les anciens militaires victimes de blast (effet de souffle) et les anciens sportifs ayant pratiqué certains sports de contact (boxe, football américain, hockey, rugby). Le spectre clinique associe des troubles cognitifs (principalement troubles de la mémoire et des fonctions exécutives et, plus tard, aphasie et troubles de la parole) conduisant à un syndrome démentiel, symptômes comportementaux (impulsivité, explosivité, conduites addictives), des fluctuations de l’humeur, des céphalées et des signes moteurs (syndrome parkinsonien, troubles de l’équilibre, maladie du motoneurone). L’unité du syndrome repose sur sa neuropathologie. Il existe une tauopathie extensive, dont la distribution est différente de celle observée dans la maladie d’Alzheimer. Elle est parfois associée à des dépôts β-amyloïdes, surtout chez les patients ayant pratiqué la boxe. En l’absence de signes cliniques ou paracliniques spécifiques, la plupart des experts s’accordent pour considérer qu’à ce jour, le diagnostic de certitude ne peut être affirmé qu’en post-mortem.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Chronic progressive encephalopathy is a term that has been coined to design former punch drunk. It occurs after repetitive mild traumatic brain injury (TBI) or a unique but severe TBI. The most exposed subjects are military veterans who were blast victims, and former athletes who played contact sports (boxing, American football, hockey, rugby). The clinical spectrum includes cognitive disorders (mainly memory and executive impairment, later aphasia and speech disorder) leading to frank dementia, behavioral symptoms (impulsivity, explosivity, addictive behavior), mood swings, headache and motor signs (parkinsonism, gait disorder, motor neuron disease). The unity of this syndrome relies on its neuropathology. There is an extensive tau-immunoreactive pathology, whose distribution is different from Alzheimer's disease tauopathy. It could be associated with β-amyloid deposition, especially in patients with a history of boxing. In the absence of specific clinical or paraclinical signs, most experts agree that, at present, the definitive diagnosis can only be made post-mortem.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Traumatisme crânien, Démence, Encéphalopathie, Blast

Keywords : Traumatic brain injury, Dementia, Encephalopathy, Blast


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 7 - N° 3

P. 184-188 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hydrocéphalie chronique de l’adulte : clinique, imagerie et prise en charge
  • M. Baroncini, J. Hodel, G. Soto Ares, L. Defebvre, J.-P. Pruvo, O. Balédent, J.-P. Lejeune
| Article suivant Article suivant
  • Mise au point sur le syndrome parkinsonien vasculaire
  • J. Belin, I. Benatru, J.-L. Houeto

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.