Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comment faciliter le recueil de sommeil au cours de l’EEG de sieste chez l’enfant - 20/09/16

Doi : 10.1016/j.praneu.2016.07.007 
A. Rouby a, M. Duwez a, H.-M. Doudoux b, B. Hureau b, M. Carrajat b, M. Renou b, C. Sabourdy b, L. Vercueil b, R. Mazet a, c,
a Pôle pharmacie, CHU de Grenoble, boulevard de la Chantourne, 38043 Grenoble cedex 09, France 
b Unité d’explorations fonctionnelles du système nerveux, pôle de psychiatrie, neurologie et rééducation, CHU de Grenoble, boulevard de la Chantourne, 38043 Grenoble cedex 09, France 
c UMR CNRS 5063, ICMG FR 2607, département de pharmacochimie moléculaire, faculté de pharmacie, université Grenoble Alpes, bâtiment André-Rassat, 470, rue de la Chimie, 38400 Saint-Martin d’Hères, France 

Auteur correspondant : pôle pharmacie, CHU de Grenoble, boulevard de la Chantourne, 38043 Grenoble cedex 09, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’electroencéphalogramme (EEG) de sommeil est déterminant dans l’exploration de certaines épilepsies en pédiatrie, en raison de la mauvaise qualité du tracé de l’EEG de veille ou de l’effet spécifique du sommeil sur les anomalies de l’EEG. Cependant, l’endormissement et le maintien de l’état endormi lors de la sieste peuvent être difficiles à obtenir malgré la mise en place de recommandations de principe ; il est possible alors de recourir à une prise médicamenteuse. Comme les benzodiazépines, l’hydroxyzine ou l’hydrate de chloral peuvent influencer la macrostructure du sommeil et donc affecter l’interprétation de l’examen ou nécessiter une surveillance particulière, certaines unités de neurophysiologie clinique recourent à la mélatonine en libération immédiate. Cette neurohormone physiologique permet d’induire le sommeil et a été expérimentée avec succès en prémédication de différentes explorations complémentaires nécessitant une immobilité prolongée. Cet article passe en revue les arguments, tirés de la littérature et basés sur notre expérience, démontrant que les données d’efficacité et de tolérance de l’utilisation de la mélatonine dans l’obtention du sommeil au cours de l’EEG de l’enfant semblent confirmer l’intérêt de cette utilisation. Toutefois, aucune étude randomisée versus placebo n’est actuellement disponible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Sleep EEG is mandatory when exploring children with epilepsy since it improves the yield of EEG in enhancing both the quality of the traces and recordings of interictal epileptiform discharges. However, falling asleep and maintaining a sleep state during a nap may be difficult despite simple advices (sleep deprivation before the recording, quiet room…). In some cases, pharmacological agents could be used to induce sleep. Conventional sedatives, such as benzodiazepines, hydroxyzine or chloral hydrate, are believed to influence sleep macrostructure and, therefore, affect the analysis of the EEG and may require special monitoring beyond the recording. In agreement, some EEG laboratories develop the use of single-dose oral melatonin. This physiological sleep-inducing hormone has already been successfully tested in premedication for various examinations (BEAP, MRI, EEG). Based on our own experience, efficacy and safety are comparable with data in the literature. However, no randomized placebo-controlled study is currently available.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : EEG, Sommeil, Enfant, Mélatonine, Hypnotique

Keywords : EEG, Sleep, Children, Melatonin, Hypnotic


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 7 - N° 3

P. 194-200 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise au point sur le syndrome parkinsonien vasculaire
  • J. Belin, I. Benatru, J.-L. Houeto
| Article suivant Article suivant
  • L’encéphalopathie d’Hashimoto : puzzle diagnostique et challenge thérapeutique. À propos d’un cas avec revue de la littérature
  • L. Lanouar, F. Djaoudi, C. Elzière, L. Nahum-Moscovici, O. Corabianu

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.