Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

ÉPIDÉMIE DE TEIGNES DU CUIR CHEVELU À MICROSPORUM AUDOUINII VAR. LANGERONII DANS UN GROUPE SCOLAIRE BORDELAIS - 04/03/08

Doi : JMM-04-1999-9-1-1156-5233-101019-ART11 

F.X. Weill [1],

V. Bernier [2],

J. Maleville [2],

V. Amathieux [3],

F. Claverie [2],

N. Mihalikova [2],

F. Djossou [4],

B. Félix [5],

B. Couprie [1],

A. Taïeb [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 1
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Objectif.

Une enquête scolaire a été réalisée après la découverte de huit cas de teignes et onze cas d'épidermophyties circinées à Microsporum audouinii var. langeronii dans une école maternelle et primaire du centre de Bordeaux en novembre 1997.

Malades et méthodes.

Soixante et onze enfants ont été examinés par une équipe multidisciplinaire (dermatologie, mycologie et médecine scolaire).

Résultats.

Trois cas de teignes, dont une infra-clinique (lésion invisible en lumière du jour mais positive à la lampe de Wood) et une atypique (aspect de pseudo-teigne amantiacée), ainsi que quatre lésions cutanées circinées (trois enfants, un adulte) ont été dépistés. Sur les onze enfants atteints de teignes, six étaient d'origine africaine et cinq d'origine européenne. Suite à notre intervention, l'épidémie de teignes du cuir chevelu s'est arrêtée.

Discussion-conclusion.

Cette étude révèle que ce dermatophyte peut être réellement contagieux en milieu scolaire. Une déclaration précoce des cas de teignes anthropophiles par les médecins traitants aux autorités sanitaires ou au médecin scolaire permettrait la mise en route rapide d'une prévention de la contamination en milieu scolaire.

Abstract

Outbreak of tinea capitis caused byMicrosporum audouiniivar.langeroniiin a school in Bordeaux, France

Aims.

An epidemiological survey was performed in a nursery and primary school in Bordeaux, France, following the detection of eight cases of tinea capitis and eleven cases of tinea corporis caused by Microsporum audouini var. langeronii.

Patients and methods.

Seventy one children were examined by a medical team competent in dermatology, mycology and school medicine.

Results.

Three children had tinea capitis, of whom one was infra-clinical and one was atypical. Three other children and one adult had tinea corporis. Among the eleven children with tinea capitis, six had on african origin and five european origin. After the epidemiological survey, the outbreak of tinea capitis was stopped.

Discussion-conclusion.

These data emphasize the risk of school contamination for this dermatophyte. After detection of tinea capitis caused by anthropophilic dermatophytes, the physicians in charge should inform the school doctor so that he may implement prevention without delay.


Mots clés : Microsporum langeronii. , Teigne. , Ecole. , Epidémie.

Keywords: Microsporum langeronii. , Tinea capitis. , School. Epidemic.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 9 - N° 1

P. 52 - avril 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • BIODIVERSITÉ DES MICROORGANISMES : ASPECTS LEGAUX ET RÔLE DES COLLECTIONS
  • F. Symoens, N. Nolard
| Article suivant Article suivant
  • OSTÉOARTHRITE À PSEUDALLESCHERIA BOYDII ET DISSÉMINATION CHEZ UNIMMUNODÉPRIMÉ
  • M. Miégeville, S. Le Gouill, P.H. Moreau, N. Morineau, J.L. Harousseau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.