Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La caspofungine, une nouvelle arme dans le traitement des aspergilloses invasives - 04/03/08

Doi : JMM-09-2002-12-3-1156-5233-101019-ART4 

V. Letscher-Bru [1],

R. Herbrecht [2]

Voir les affiliations

Résumé

La caspofungine (MK-0991 ; L-743,872 ; Caspofungin MSD®) appartient à la famille des échinocandines, une nouvelle classe d'antifongiques agissant sur la paroi fongique par inhibition de la synthèse du glucane. In vitro , la caspofungine est active sur les levures du genre Candida , sur plusieurs espèces de champignons filamenteux incluant le genre Aspergillus ainsi que sur certains champignons dimorphiques. Plusieurs études expérimentales chez la souris et le rat immunodéprimé ou neutropénique ont montré l'efficacité de la caspofungine par voie intrapéritonéale dans les aspergilloses invasives. La faible biodisponibilité de la caspofungine par voie orale impose l'administration par voie intraveineuse. La demi-vie d'élimination est longue (9 à 11 heures) ce qui autorise une seule administration quotidienne. Aucune adaptation posologique n'est nécessaire chez l'insuffisant rénal ni chez l'insuffisant hépatique minime.

Résumé

Chez l'homme, l'efficacité de la caspofungine (70 mg au premier jour puis 50 mg/j) a été démontrée dans le traitement de deuxième ligne des aspergilloses invasives chez patients réfractaires ou intolérants au traitement standard. Une réponse favorable (complète ou partielle) a été observée chez 26 (41 %) des 63 patients évaluables. La tolérance de la caspofungine à la dose de 50 mg/j ou plus, appréciée au total chez plus de 400 patients, est globalement bonne. Les effets secondaires les plus fréquents sont la fièvre, des irritations au site de la veine perfusée, des céphalées et des nausées. La tolérance rénale est excellente. Quelques cas d'augmentation transitoire des transaminases ont été rapportées principalement lors d'une administration concomitante de ciclosporine.

Abstract

Caspofungin, a new weapon against invasive aspergillosis

Caspofungin (MK-0991; L-743,872; Caspofungin MSD®) is a member of the echinocandin family, a new class of antifungal agents acting on the fungus wall by inhibiting the synthesis of glucan. In vitro , caspofungin is active against yeasts of the genus Candida , on several species of filamentous fungi including Aspergillus spp. as well as some dimorphic fungi. Several experimental studies in immunosuppressed or neutropenic mice and rats have shown that caspofungin is effective against invasive aspergillosis when given intraperitoneally.

The poor bioavailability of caspofungin following oral administration means that it has to be given intravenously. Its half-life elimination is long (9 to 11 hours) which means that it can be given once daily. No decrease in daily dose is required in patients with renal or mild hepatic impairment.

In humans, the efficacy of intravenous caspofungin (70 mg on the first day, then 50 mg/d thereafter) has been shown in the second-line treatment of invasive aspergillosis in patients resistant to, or unable to tolerate, standard treatment. A favorable response (complete or partial) was seen in 26 (41%) of the 63 evaluable patients. Overall, the safety profile of caspofungin at a dose of 50 mg/d or over, studied in over 400 patients, is good. The most common side-effects are fever, irritation at the site of infusion, headache or nausea. Renal tolerability is excellent. A few cases of transient elevation of transaminases have been reported especially during the concomitant administration of ciclosporine.


Mots clés : Aspergillose invasive , Caspofungine , Echinocandine , Pharmacocinétique

Keywords: Invasive aspergillosis , Caspofungin , Echinocandin , Pharmacokinetic


Plan



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 12 - N° 3

P. 121-125 - septembre 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Empirical treatment by antifungal drugs in febrile neutropenia
  • A. Thiebaut
| Article suivant Article suivant
  • Yeasts from ovine droppings: isolation and characterization
  • S. Nardoni, F. Mancianti, S. Cecchi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.