Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Management of anaphylactic shock in the operating room - 29/09/16

Doi : 10.1016/j.lpm.2016.04.002 
Aurélie Gouel-Chéron 1, 2, Adela Harpan 1, Paul-Michel Mertes 3, Dan Longrois 1, 4,
1 AP–HP, hôpital Bichat-Claude-Bernard, département d’anesthésie-réanimation, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France 
2 Institut Pasteur, Inserm U1222, unité anticorps en thérapie et pathologie, Paris, France 
3 CHU de Strasbourg, nouvel hôpital Civil, département d’anesthésie-réanimation chirurgicale, 1, place de L’Hôpital, BP426, 67091 Strasbourg cedex, France 
4 Hôpital Bichat-Claude-Bernard, Inserm U1148, Paris, France 

Dan Longrois, AP–HP, hôpital Bichat-Claude-Bernard, département d’anesthésie-réanimation, 46, rue Henri-Huchard, 75018 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Key points

Diagnosis of anaphylactic shock occurring during anesthesia is challenging because of altered clinical signs and confounding diagnoses (e.g. arterial hypotension).

A major sign of clinical severity in the presence of arterial hypotension is a low end-tidal CO2 concentration (below 20mmHg).

Acute hemoconcentration (increase of hemoglobin concentrations) is highly suggestive of vascular leak triggered by anaphylactic shock.

Guidelines for management of anaphylactic shock occurring during anesthesia are based on withdrawal of the suspected allergen, airway control, increased cardiac preload by the Trendelenbourg position and volume expansion, epinephrine, glucocorticoids and monitoring for 24hours, although evidence for the efficacy of these therapeutic interventions is absent or very weak.

Refractory anaphylactic shock although not defined could be characterized by persistent clinical signs after more than 10minutes of adequately managed resuscitation. It should trigger enhanced cardiac monitoring through echocardiography to detect primary myocardial dysfunction and alert for extracorporeal life support.

Drugs that may be used for refractory anaphylactic shock in addition to epinephrine are glucagon, norepinephrine, vasopressin, methylene blue but there are only animal studies where these drugs were compared to epinephrine.

Follow-up after resuscitation includes patient information on the drugs given before occurrence of clinical signs, scheduled allergology investigation, pharmacovigilance report and recovery of the conclusions of allergology investigation with clear decisions on the identification of the culprit agent and subsequent avoidance. All these conclusions have to be traced in the medical record and shared with the patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Le diagnostic clinique de choc anaphylactique per-anesthésique peut être difficile à poser, du fait de l’atténuation des signes cliniques ainsi que de l’importante incidence des diagnostics différentiels (comme l’hypotension artérielle).

L’un des principaux signes de gravité clinique en association avec une hypotension artérielle est une diminution de la fraction expirée de CO2 (inférieure à 20mmHg).

L’hémoconcentration aiguë (élévation de l’hémoglobinémie) est hautement suggestive d’une fuite capillaire induite par le choc anaphylactique.

Les recommandations pour la prise en charge du choc anaphylactique pendant une anesthésie reposent sur le retrait de l’allergène suspecté, le contrôle des voies aériennes supérieures, l’élévation de la précharge par la position de Trendelenbourg et l’expansion volémique, l’adrénaline, les glucocorticoïdes et le monitorage pendant 24heures.

En absence de définition précise, le diagnostic de choc anaphylactique réfractaire peut être évoqué devant la persistance des signes cliniques 10minutes après l’initiation de thérapeutiques selon les recommandations. Cela doit inciter au monitorage de la fonction cardiaque par échocardiographie afin de détecter des dysfonctions primaires et d’alerter les équipes d’assistance circulatoire.

Bien que basées sur des études réalisées chez l’animal, les alternatives thérapeutiques à l’adrénaline lors d’un choc anaphylactique réfractaire sont le glucagon, la noradrénaline, la vasopressine et le bleu de méthylène.

Après la réanimation, le suivi du patient doit comprendre l’information du patient sur les médicaments possiblement incriminés, la date du rendez-vous d’allergo-anesthésie, la signalisation de l’évènement à la pharmacovigilance ainsi que la récupération des résultats des investigations allergologiques avec les conclusions claires sur l’agent responsable et les conduites à tenir. Ces résultats doivent être notifiés dans le dossier médical du patient.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 45 - N° 9

P. 774-783 - septembre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Allergie et curares
  • Anca-Mirela Chiriac, Pascal Demoly
| Article suivant Article suivant
  • Diagnostic procedure after an immediate hypersensitivity reaction in the operating room
  • Charles Tacquard, Dominique Laroche, Rodolphe Stenger, Delphine Mariotte, Béatrice Uring-Lambert, Frédéric De Blay, Jean-Marc Malinovsky, Paul Michel Mertes

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.