Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les données des certificats de décès en France : processus de production et principaux types d’analyse - 30/09/16

Doi : 10.1016/j.revmed.2016.01.011 
G. Rey
 CépiDc, Inserm, 80, rue du Général-Leclerc, 94276 Le Kremlin-Bicêtre cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les données de mortalité, par le peu d’ambiguïté de leur définition, leur compréhension par l’ensemble des acteurs, et l’exhaustivité de leur enregistrement, constituent une pierre angulaire de la statistique en santé publique en France et dans la plupart des pays industrialisés. Cet article décrit le processus de production des données et les principaux types d’analyses possibles. La production des données se décompose en différentes étapes : la certification par le médecin sur support papier ou électronique (à l’aide d’une application web), la transmission des données à l’Inserm, la saisie et le codage de l’information. Le codage de l’information vise à suivre les recommandations de l’OMS formulées dans la Classification internationale des maladies ([CIM], 10e révision utilisée depuis 2000). Il est effectué à l’aide d’un logiciel de codage automatique, nommé Iris, développé au sein d’un consortium international. Le codage consiste en premier lieu à attribuer un code de la CIM à toutes les entités nosologiques rencontrées sur le certificat, puis à choisir la cause initiale de décès. Cette dernière est la principale information utilisée pour les exploitations statistiques. Trois principaux types d’analyses se dégagent dans la littérature : l’exploitation des données présentes sur le certificat de décès uniquement, les analyses écologiques (études d’associations entre des variables mesurées à l’échelle de groupes) et les analyses à partir de données chaînées individuellement à d’autres bases de données. Ces différentes analyses permettent de traiter de nombreuses problématiques en santé publique. Plusieurs évolutions dans le processus de production sont en cours de mise en œuvre : le déploiement de la certification électronique, l’automatisation accrue du traitement de l’information contenue sur les certificats et le chaînage pérenne et complet de l’information avec les données de l’assurance maladie et d’hospitalisation. Elles pourraient prochainement élargir encore le champ des exploitations possibles des données de causes de décès.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Mortality data, by the unambiguity of their definition and understanding by all stakeholders, and completeness of registration, are a cornerstone of public health statistics in France and in most industrialized countries. This article describes the data production process, and the main types of possible analyses. Data production is composed of different stages: death certification by a medical doctor on paper or electronic (using a web application) format, data transmission to Inserm, capture and coding of information. The encoding of the information follows the WHO recommendations of the International Classification of Diseases ([ICD], 10th revision used since 2000). It is carried out using an automatic coding software, called Iris, developed in an international consortium. The coding aims, first, at assigning an ICD code to all nosologic entities encountered on the certificate, and then at selecting the underlying cause of death. The latter is the main information used for statistical analyses. Three main types of analysis emerge in the literature: the exploitation of data on the death certificate only, ecological analyses (studies of associations between variables measured across groups) and analysis from data individually linked to other databases. Many public health issues can be addressed with these various analyses. Several developments in the production process are being implemented: the deployment of electronic certification, increased automation of the death certificate information processing and durable and complete record linkage with health insurance and hospitalisation data. They could soon be deeply expanding the scope of possible uses of causes of death data.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Causes de décès, Statistique nationale, Codage médical, Santé publique

Keywords : Causes of death, National statistics, Medical coding, Public health


Plan


© 2016  Société Nationale Française de Médecine Interne (SNFMI). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 37 - N° 10

P. 685-693 - octobre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnostic et traitement des déficits du cycle de l’urée à l’âge adulte
  • F. Maillot, H. Blasco, B. Lioger, A. Bigot, C. Douillard
| Article suivant Article suivant
  • Immunothérapie des cancers : rationnel et avancées récentes
  • C. Granier, S. Karaki, H. Roussel, C. Badoual, T. Tran, M. Anson, E. Fabre, S. Oudard, E. Tartour

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.