Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prevalence and factors associated with hyperuricaemia in newly diagnosed and untreated hypertensives in a sub-Saharan African setting - 13/10/16

Doi : 10.1016/j.acvd.2016.02.009 
Félicité Kamdem a, b, , Marie-Solange Doualla a, c, Fernando Kemta Lekpa a, d, Elvis Temfack a, Yvette Ngo Nouga a, Olivier Sontsa Donfack a, Anastase Dzudie a, Samuel Kingue c
a Internal Medicine Unit, Douala General Hospital, P. O. Box 4856, Douala, Cameroon 
b Faculty of Medicine and Pharmaceutical Sciences, University of Douala, Douala, Cameroon 
c Faculty of Medicine and Biomedical Sciences, University of Yaoundé I, Yaoundé, Cameroon 
d Faculty of Health Sciences, University of Buea, Buea, Cameroon 

Corresponding author at: Internal Medicine Unit, Douala General Hospital, P. O. Box 4856, Douala, Cameroon.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Few studies have evaluated the link between hyperuricaemia and cardiovascular disease in sub-Saharan Africa.

Aims

To assess the prevalence of and factors associated with hyperuricaemia among newly diagnosed treatment-naïve hypertensive patients in sub-Saharan Africa.

Methods

We performed a community-based cross-sectional study from January to December 2012 in Douala, Cameroon (Central Africa). We enrolled newly diagnosed treatment-naïve hypertensive patients, and excluded those with gout or a history of gout. Serum uric acid concentrations were measured by enzymatic colourimetric methods, and hyperuricaemia was defined as a serum uric acid concentration>70IU/mL. Fasting blood sugar concentrations, serum creatinine concentrations and lipid profiles were also measured. Logistic regression was used to study factors associated with hyperuricaemia.

Results

We included 839 newly diagnosed treatment-naïve hypertensive patients (427 women and 412 men; mean age 51±11 years; mean serum uric acid concentration 60.5±16.5IU/L). The prevalence of hyperuricaemia was 31.8% (95% confidence interval [CI] 28.7–34.9) and did not differ by sex (132 women vs. 135 men; P=0.56). Multivariable logistic regression identified age>55 years (adjusted odds ratio [AOR] 1.65, 95% CI 1.12–2.29), family history of hypertension (AOR 1.65, 95% CI 1.01–2.67), waist circumference>102cm in men or>88cm in women (AOR 1.60, 95% CI 1.12–2.29), low-density lipoprotein cholesterol>1g/L (AOR 1.33, 95% CI 0.97–1.82) and triglycerides>1.5g/L (AOR 1.63, 95% CI 1.01–2.65) as independently associated with hyperuricaemia.

Conclusion

Hyperuricaemia is common among newly diagnosed treatment-naïve hypertensive patients in sub-Saharan Africa and is associated with some components of the metabolic syndrome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Évaluer la prévalence et les facteurs associés à l’hyperuricémie chez les patients hypertendus nouvellement diagnostiqués et naïfs de tout traitement antihypertenseur en Afrique sub-saharienne.

Méthodes

Nous avons réalisé une étude transversale de janvier à décembre 2012 en milieu communautaire à Douala, Cameroun. Nous avons inclus tout patient hypertendu nouvellement diagnostiqué et naïf de tout traitement antihypertenseur et exclus tous ceux qui avaient une histoire actuelle ou passée de la goutte et les hypertendus sous traitement. L’hyperuricémie était définie par un taux d’acide urique sérique supérieur à 70UI/mL. La glycémie à jeun, la créatinimémie et le profil lipidique ont également été mesurés. La régression logistique était utilisée pour étudier les facteurs associés à l’hyperuricémie.

Résultats

Nous avons inclus 839 patients (427 femmes et 412 hommes) nouvellement diagnostiqués hypertendus et naïfs de tout traitement antihypertenseur. L’âge moyen était de 51 (SD : 11) ans, et le taux moyen d’acide urique sérique était de 60,5 (SD : 16,5) UI/L. La prévalence de l’hyperuricémie était de 31,8 % [IC95 % : 28,7 %–34,9 %], et ne diffère pas selon le sexe (femmes, n=132 vs hommes, n=135 ; p=0,56). En régression logistique multivariée, l’âge>55ans (AOR : 1,65 [1,12–2,29]), le tour de taille>102 chez les hommes et 88 chez les femmes (AOR : 1,60 [1,12–2,29]), le cholestérol LDL>1g/L (AOR : 1,33 [0,97–1,82]), les antécédents familiaux d’hypertension (AOR : 1,65 [1,01–2,67]), et les triglycérides>1,5g/L (AOR : 1,63 [1,01–2,65]) étaient indépendamment associés à l’hyperuricémie.

Conclusion

L’hyperuricémie est fréquente chez les patients hypertendus nouvellement diagnostiqués et naïfs de tout traitement antihypertenseur en Afrique sub-saharienne.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Hypertension, Hyperuricaemia, Uric acid, Cardiovascular risk factors, Sub-Saharan Africa

Mots clés : Hypertension artérielle, Hyperuricémie, Acide urique, Facteurs de risque cardiovasculaires, Afrique sub-saharienne

Abbreviations : CI, HDL-C, LDL-C, OR, TC, TG


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 109 - N° 10

P. 527-532 - octobre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Long-term outcome of implantable cardioverter–defibrillator implantation in secondary prevention of sudden cardiac death
  • Stéphane Boulé, Marc Sémichon, Laurence Guédon-Moreau, Élodie Drumez, Claude Kouakam, Christelle Marquié, François Brigadeau, Salem Kacet, Charlotte Potelle, William Escande, Zouheir Souissi, Dominique Lacroix, Alain Duhamel, Didier Klug
| Article suivant Article suivant
  • Could quantitative longitudinal peak systolic strain help in the detection of left ventricular wall motion abnormalities in our daily echocardiographic practice?
  • Nadia Benyounes, Sylvie Lang, Olivier Gout, Yann Ancédy, Arnaud Etienney, Ariel Cohen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.