Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Position paper for management of elderly patients with pacemakers and implantable cardiac defibrillators: Groupe de Rythmologie et Stimulation Cardiaque de la Société Française de Cardiologie and Société Française de Gériatrie et Gérontologie - 13/10/16

Doi : 10.1016/j.acvd.2016.04.004 
Laurent Fauchier a, , Christine Alonso b, Frederic Anselme c, Hugues Blangy d, Pierre Bordachar e, Serge Boveda f, Nicolas Clementy a, Pascal Defaye g, Jean-Claude Deharo h, Patrick Friocourt i, Daniel Gras j, Franck Halimi k, Didier Klug l, Jacques Mansourati m, Benjamin Obadia h, Jean-Luc Pasquié n, Dominique Pavin o, Nicolas Sadoul d, Jerome Taieb p, Olivier Piot q, Olivier Hanon r
a CHU Trousseau, université François-Rabelais, 37044 Tours, France 
b Clinique Ambroise-Paré, 92200 Neuilly-sur-Seine, France 
c Rouen University Hospital, 76031 Rouen, France 
d Institut Lorrain du Cœur et des Vaisseaux, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
e CHU Haut Lévêque, Bordeaux, 33600 Pessac, France 
f Clinique Pasteur, 31300 Toulouse, France 
g CHU Michallon, 38700 Grenoble, France 
h CHU La Timone, 13385 Marseille, France 
i Centre hospitalier, 41016 Blois, France 
j Nouvelles cliniques nantaises, 44202 Nantes, France 
k Hôpital privé de Parly 2, 78150 Le Chesnay, France 
l CHRU de Lille, 59000 Lille, France 
m Brest University Hospital, 29200 Brest, France 
n CHU Arnaud-de-Villeneuve, 34090 Montpellier, France 
o CHU Pontchaillou, 35000 Rennes, France 
p Centre hospitalier, 13616 Aix-en-Provence, France 
q Centre cardiologique du Nord, 93200 Saint-Denis, France 
r Hôpital Broca, 75013 Paris, France 

Corresponding author. Cardiologie et électrophysiologie cardiaque, CHU Trousseau, 37044 Tours, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Despite the increasingly high rate of implantation of pacemakers (PMs) and implantable cardioverter defibrillators (ICDs) in elderly patients, data supporting their clinical and cost-effectiveness in this age stratum are ambiguous and contradictory. We reviewed the data regarding the applicability, safety and effectiveness of conventional pacing, ICDs and cardiac resynchronization therapy (CRT) in elderly patients. Although periprocedural risk may be slightly higher in the elderly, the implantation procedure for PMs and ICDs is still relatively safe in this age group. In older patients with sinus node disease, the general consensus is that DDD pacing with the programming of an algorithm to minimize ventricular pacing is preferred. In very old patients presenting with intermittent or suspected atrioventricular block, VVI pacing may be appropriate. In terms of correcting potentially life-threatening arrhythmias, the effectiveness of ICD therapy is similar in older and younger individuals. However, the assumption of persistent ICD benefit in the elderly population is questionable, as any advantageous effect of the device on arrhythmic death may be attenuated by higher total non-arrhythmic mortality. While septuagenarians and octogenarians have higher annual all-cause mortality rates, ICD therapy may remain effective in selected patients at high risk of arrhythmic death and with minimum comorbidities despite advanced age. ICD implantation among the elderly, as a group, may not be cost-effective, but the procedure may reach cost-effectiveness in those expected to live more than 5–7years after implantation. Elderly patients usually experience significant functional improvement after CRT, similar to that observed in middle-aged patients. Management of CRT non-responders remains globally the same, while considering a less aggressive approach in terms of reinterventions (revision of left ventricular [LV] lead placement, addition of a right ventricular or LV lead, LV endocardial pacing configuration). Overall, physiological age, general status and comorbidities rather than chronological age per se should be the decisive factors in making a decision about device implantation selection for survival and well-being benefit in elderly patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Malgré le taux de plus en plus élevé d’implantation de pacemaker (PM) ou de défibrillateurs automatiques implantables (DAI) chez les patients âgés, l’efficacité clinique et le rapport coût/efficacité des prothèses électriques dans cette population restent discutés. Nous discutons ici les données concernant l’applicabilité, la sécurité et l’efficacité de la stimulation conventionnelle, du DAI et de la resynchronisation cardiaque chez les patients âgés. Le risque péri-procédural peut être légèrement plus élevé chez les personnes âgées, mais l’implantation de PM ou de DAI se fait avec une relative sécurité pour ces patients. Chez les patients âgés souffrant d’une maladie du nœud sinusal, un consensus général est que la stimulation double chambre, ainsi que la programmation d’un algorithme pour réduire au minimum la stimulation ventriculaire est préférable. Pour les patients très âgés avec un bloc atrioventriculaire intermittent ou suspecté, la stimulation VVI peut être appropriée. Concernant les arythmies ventriculaires potentiellement mortelles, l’efficacité du traitement par DAI est comparable chez les personnes âgées et les sujets plus jeunes. Toutefois, l’hypothèse d’un bénéfice du DAI dans la population âgée est discutable, car le bénéfice sur la mort arythmique peut être atténué par une mortalité totale ou non rythmique supérieure. Alors que septuagénaires et octogénaires ont des taux annuels plus élevés de mortalité totale, le traitement par DAI peut rester efficace chez certains patients à haut risque de décès par arythmie et avec des comorbidités limitées malgré l’âge avancé. L’implantation de DAI chez les personnes âgées peut avoir un rapport coût/efficacité défavorable à l’échelle de la population totale, mais la procédure est économiquement rentable si l’on considère les patients avec une espérance de vie d’au moins 5–7ans après l’implantation. Les patients âgés ont habituellement une amélioration fonctionnelle significative après resynchronisation cardiaque par stimulation biventriculaire, similaire à celle observée chez les patients d’âge moyen. La prise en charge des non répondeurs à la resynchronisation reste globalement la même, tout en tenant compte d’une approche moins agressive en termes de ré-interventions (repositionnement de sonde VG, ajout d’une sonde VD ou VG, ou stimulation endocardique VG). Au total, l’âge physiologique, le statut général et les comorbidités (plutôt que l’âge chronologique en soi) devraient être les facteurs décisifs lors de prise de décision pour l’implantation d’une prothèse cardiaque électrique pour un bénéfice en termes de survie et de qualité de vie chez les patients âgés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Cardiac pacing, Implantable cardioverter defibrillator, Cardiac resynchronization therapy, Elderly

Mots clés : Pacemaker, Défibrillateur automatique implantable, Resynchronisation cardiaque, Sujet âgé

Abbreviations : ADL, AF, AHRE, AV, CGA, CRT, CRT-D, CRT-P, HF, ICD, LV, MRI, NYHA, PM, PVB, SCD, VT


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 109 - N° 10

P. 563-585 - octobre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Letter in response to the article entitled “High-sensitivity cardiac troponin T: A biomarker for the early risk stratification of type-A acute aortic dissection?” by Li et al.
  • Levent Cerit

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.