Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Amélioration rapide de la fonction visuelle après corticothérapie orale à forte dose chez des patients atteints de neuropathie optique inflammatoire - 14/10/16

Doi : 10.1016/j.jfo.2016.03.008 
A. Poujade a, E. Le Page b, D. Baudet a, G. Edan b, B. Mortemousque a, F. Mouriaux a,
a Service d’ophtalmologie, centre hospitalier universitaire de Rennes, 2, rue Henri-le-Guilloux, 35000 Rennes, France 
b Service de neurologie, centre hospitalier universitaire de Rennes, 2, rue Henri-le-Guilloux, 35000 Rennes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Étudier l’évolution de l’acuité visuelle et des paramètres de la fonction visuelle des patients atteints de neuropathie optique inflammatoire (NOI) traités par corticothérapie orale à forte dose.

Méthode

Neuf patients atteints de NOI traités par 1000 mg de méthylprednisolone per os par jour pendant trois à cinq jours ont été inclus dans cette étude rétrospective descriptive monocentrique. Les visites de suivi ont été effectuées aux 4e (j4), 15e (j15), 30e (j30) et 90e (j90) jours après l’instauration du traitement. Le bilan initial (j0) et les visites comprenaient une mesure de l’acuité visuelle (AV) selon l’échelle de l’Early Treatment Diabetic Retinopathy Study, un test de la sensibilité au contraste (SC) et un champ visuel (CV) automatique 30,2 (indice Visual Field Index [VFI]). La tolérance subjective globale du traitement a été évaluée sur une échelle de 0 à 10.

Résultats

Nous avons observé une amélioration de l’ensemble des paramètres dès j4. Entre j0 et j4, l’AV moyenne a progressé de 40,1 à 57,9 lettres, le VFI moyen de 40,9 % à 70,3 % et la SC globale moyenne de 7,7 à 11,3 dB. De j15 à j90, l’AV moyenne a progressé de 77 lettres à 80,3 lettres, le VFI moyen de 91,2 % à 97,9 % et la SC globale moyenne de 15,4 dB à 16,7 dB. Quatre patients ont qualifié la tolérance excellente (10), trois autres patients entre 8 et 9 et les deux derniers à 6.

Conclusion

Nous avons mis en évidence une amélioration rapide des paramètres de la fonction visuelle des patients atteints de NOI après corticothérapie orale à forte dose.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To study the progression of visual acuity and visual function parameters in patients with optic neuritis (ON) treated with high-dose oral corticosteroid therapy.

Methods

This retrospective descriptive monocentric study included nine patients with ON treated with orally administered methylprednisolone at 1000 mg per day for three to five days. The follow-up visits were performed on day 4 (D4), day 15 (D15), day 30 (D30) and day 90 (D90) after treatment was begun. The initial examination (D0) and the follow-up visits included a visual acuity (VA) assessment according to the Early Treatment Diabetic Retinopathy Study scale, a contrast sensitivity test and a 30.2 automated visual field (Visual Field Index [VFI]). The overall subjective tolerance of the treatment was assessed by patients on a scale from 0 to 10.

Results

We observed an improvement of all parameters from D4. From D0 to D4, the average VA increased from 40.1 letters to 57.9 letters, the average VFI from 40.9% to 70.3% and the overall average contrast sensitivity from 7.7 dB to 11.3 dB. From D15 to D90, the average VA increased from 77 letters to 80.3 letters, the average VFI from 91.2% to 97.9% and the overall average contrast sensitivity from 15.4 dB to 16.7 dB. Four patients rated tolerance at 10 (excellent), three between 8 and 9, and two at 6.

Conclusion

We demonstrated rapid improvement of visual function parameters in patients with ON after high-dose oral corticosteroids.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Neuropathie optique inflammatoire, Corticothérapie, Acuité visuelle, Champ visuel, Sensibilité au contraste

Keywords : Optic neuritis, Steroid, Visual acuity, Visual field, Contrast sensitivity


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 8

P. 691-699 - octobre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Acquired fistula of the lacrimal sac and laisser-faire approach. Description of the natural history of acquired fistulas between the lacrimal sac and the skin occurring before planned endonasal dacryocystorhinostomy (DCR) and without any treatment of the fistula
  • A. Pison, J.-L. Fau, E. Racy, B. Fayet
| Article suivant Article suivant
  • Reproductibilité des mesures de l’acuité visuelle par échelle ETDRS en pratique quotidienne
  • C. Nicolas, G. Debellemanière, F. Boissier, C. Girard, C. Schwartz, B. Delbosc, M. Saleh

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.