Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Outils biologiques dans la pollinose aux Cupressacées : supériorité de Juniperus ashei - 18/10/16

Doi : 10.1016/j.reval.2016.03.004 
C. Klingebiel a, , D. Charpin b, c, d, J.-L. Mège c, e, J. Vitte c, d, e
a Laboratoire Montgrand, LBM Multisite BIOPLUS, 13006 Marseille, France 
b Clinique des bronches, allergie et sommeil, hôpital Nord, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, 13015 Marseille, France 
c Faculté de médecine de Marseille, université Aix-Marseille, 13000 Marseille, France 
d Inserm UMR 1067 CNRS UMR 7333, 13009 Marseille, France 
e Laboratoire d’immunologie, hôpital de la Conception, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, 13005 Marseille, France 

Auteur correspondant. Laboratoire de biologie médicale, 22, rue Montgrand, 13006 Marseille, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Contexte

L’allergie au pollen de cyprès est la première cause d’allergie respiratoire dans les régions méditerranéennes. Son diagnostic repose sur l’anamnèse des signes cliniques respiratoires à chronologie hivernale, la réalisation de tests cutanés et si nécessaire la recherche d’immunoglobulines (Ig) E spécifiques. Depuis l’avènement des allergènes moléculaires, la recherche d’IgE contre la pectate lyase Cup a 1, allergène majeur du pollen de cyprès, est parfois utilisée en première intention des examens biologiques.

Objectif

Identifier l’outil biologique le plus performant pour l’exploration de la sensibilisation au pollen de cyprès.

Méthode

Nous avons comparé la valeur analytique de trois spécificités d’IgE utilisées couramment dans le diagnostic et le suivi de la sensibilisation au pollen de cyprès : extrait de pollen de cyprès (Cupressus sempervirens), extrait de pollen de genévrier (Juniperus ashei) et pectate lyase Cup a 1 chez 309 patients de la région PACA suspects d’allergie au pollen de cyprès. Les tests ont été réalisés avec la méthode ImmunoCAP (Thermo Fisher) dans un laboratoire d’analyses médicales de ville (LBM multisite BIOPLUS, n=233) ou dans le laboratoire de biologie médicale de l’Assistance publique–Hôpitaux de Marseille (n=76).

Résultats

Les résultats de la recherche et du dosage des IgE spécifiques dirigées contre l’allergène majeur Cup a 1 sont très bien corrélés et quantitativement identiques avec ceux obtenus en utilisant l’extrait pollinique de genévrier. L’extrait de pollen de cyprès, pauvre en allergène majeur, sous-estime le titre d’IgE spécifiques et peut produire des résultats faussement négatifs pour les valeurs inférieures à 5kUA/L.

Conclusion

L’extrait de pollen de genévrier (Jashei) présente une meilleure sensibilité de détection d’IgE spécifiques comparé à l’extrait de pollen de cyprès, ainsi qu’une très bonne corrélation avec le titre d’IgE contre Cup a 1. Ils incitent, comme déjà établi dans les tests cutanés, à l’utilisation préférentielle de l’extrait pollinique de genévrier et à l’abandon de celui de cyprès pour la recherche d’une sensibilisation biologique. Le recours d’emblée à la recherche d’IgE contre un allergène moléculaire, Cup a 1 dans notre étude, n’est pas recommandé par le consensus international actuel.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Background

Cypress pollen is the primary cause of respiratory allergy in the Mediterranean area. Its diagnosis is based on a history of respiratory symptoms during the winter period, together with confirmatory skin prick tests and, if necessary, serum assays for allergen-specific IgE (sIgE). Since the introduction of molecular allergens, the search for sIgE directed against the pectate lyase Cup a 1, a major allergen of cypress pollen, is sometimes used as a first-line laboratory test.

Objective

To identify the most efficient laboratory tool for the work-up of cypress pollen sensitization.

Methods

We compared the analytical value of three Cupressaceae sIgE tests, commonly used for patients with cypress pollinosis: cypress pollen (Cupressus sempervirens) extract, juniper pollen (Juniperus ashei) extract and pectate lyase Cup a 1 cypress allergen. We assayed the sera of 309 patients living in the Southern French region of Provence with a clinical history of cypress pollen allergy. The tests were carried out using the ImmunoCAP method (Thermo Fisher) in a private clinical laboratory (LBM multisite BIOPLUS, n=233) and in a university hospital (Assistance publique–Hôpitaux de Marseille) (n=76) laboratory.

Results

The major cypress allergen Cup a 1 and the juniper pollen extract yielded highly concordant results, both in terms of positive or negative results and for the sIgE level. The cypress pollen extract, which is poor in the major allergen, underestimated the level of sIgE and was subject to false negative results for values less than 5kUA/L.

Conclusion

The juniper pollen extract has better sensitivity for detection of Cupressaceae sIgE compared to cypress pollen extract and those results are well-correlated with the results of sIgE directed against Cup a 1. Our results support the use of juniper pollen extract instead of cypress pollen extract for sIgE assays; this is similar to the choice for skin prick tests being used currently in our practice. First-line testing for sIgE to Cup a 1 is not recommended by the current international consensus.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : IgE spécifique, Extrait de pollen de genévrier, Extrait de pollen de cyprès, Pectate lyase Cup a 1, Allergène moléculaire, Cupressacées, Pneumallergène, Rhinite allergique hivernale, Allergie respiratoire

Keywords : Cupressaceae allergy, Specific IgE antibody assay, Juniper pollen extract, Cypress pollen extract, Pectate lyase Cup a 1, Molecular allergen, Air-borne allergen, Allergic rhinitis


Plan


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 56 - N° 6

P. 452-461 - octobre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Sports, corticoïdes et adrénaline…
  • G. Dutau, F. Lavaud
| Article suivant Article suivant
  • Rhinite allergique : Dymista®, une alternative thérapeutique
  • P. Devillier, J. Bousquet, I. Bossé, F. de Blay, Y. Magar, A. Magnan, E. Serrano

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.