Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Clinical aspects of Out-of-Body Experiences: Trauma, reflexivity and symbolisation - 22/10/16

Clinique des sorties hors du corps : trauma, réflexivité et symbolisation

Doi : 10.1016/j.evopsy.2016.09.002 
Thomas Rabeyron a, , b  : Maître de conférences en psychologie clinique et psychopathologie, Psychologue clinicien, Samuel Caussie a : Psychologue clinicien
a Université de Nantes, chemin de la Censive-du-Tertre, 44000 Nantes, France 
b University of Edinburgh, department of psychology, 7, George Square, Edinburgh EH8 9JZ, Scotland 

Corresponding author.

Abstract

Aim

Encounters in clinical setting with exceptional or anomalous experiences offer the possibility of discovering new “clinical objects” that question and extend our theoretical clinical models. From this point of view, we propose in this paper to study Out-of-Body Experiences (OBEs) in order to understand their potential implications for our representation of the psyche and its functioning.

Method

The clinical material was derived from interviews with sixteen patients who described their OBEs. Specific phenomenological techniques were used in order to improve the description of these experiences. Interviews also focused on the broader psychic reality of the subject from a psychodynamic point of view. The aim was to gain better understanding of the subjective inscription of the OBE, from the point of view of both the context of its emergence and its subsequent consequences.

Results

OBEs usually occur in altered states of consciousness or during traumatic events. At such times, the process leading to the sensory integration and the “embodiment” of the self seems to “disintegrate” following a specific phenomenological pattern. The psychic economy of the subject will have an influence on the way in which the subject finds himself in a transitory “disembodied” state.

Discussion

Three main lines of thinking are developed in order to shed light on the subjective inscription of this experience. The first concerns the relationship between trauma, cleavage and OBEs. These experiences then appear as a way to set a distance from a traumatic event in order to protect the subjectivity. OBEs also question the “hallucinatory matrix” underpinning psychic functioning, and, more generally, how the body “hosts” the psyche. Finally, the symbolization processes associated with these experiences are studied from the point of view of their aftermath effects. OBEs are then understood as a form of self-representation, which figures the process of symbolization in its encounter with an externalized “double”.

Conclusion

OBEs correspond to a specific phenomenology that can be linked to various mental functions. Their position on the fringes of subjectivity improves our understanding of the process of “embodiment”. When an experience of this type emerges in clinical settings, the clinician's attitude and his or her ability to tolerate the particular features of the patient's narrative can improve symbolization processes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectifs

La clinique des expériences exceptionnelles ou anomales permet la rencontre avec de nouveaux objets cliniques qui étendent en même temps qu’ils interrogent nos modèles théoriques ainsi que nos pratiques cliniques. Dans cette perspective, nous proposons d’étudier dans ce travail les sorties hors du corps de manière à comprendre leurs potentielles implications sur notre représentation de la psyché et sur la prise en charge de ces expériences.

Méthode

Le matériel clinique obtenu provient de rencontres auprès de seize patients ayant participé à des entretiens afin de décrire leurs expériences de sorties hors du corps. Des techniques d’explicitation de la vie mentale ont été utilisées pour favoriser une « parole incarnée » améliorant la description phénoménologique de leur récit. Les entretiens ont également été menés de manière à porter l’accent sur la réalité psychique plus globale du sujet. L’objectif fut ainsi de saisir au plus près l’inscription subjective de l’expérience de sortie hors du corps, aussi bien du point de vue de son contexte d’émergence que de celui de ses conséquences après-coup.

Résultats

Les sorties hors du corps surviennent le plus souvent lors d’états proches du sommeil ou au cours d’épisodes potentiellement traumatiques. Les processus conduisant à l’intégration sensorielle et l’« incarnation » du Moi semblent alors se « désagréger » selon une phénoménologie spécifique. L’économie psychique du sujet aura une influence sur la façon dont le sujet se trouvera ainsi dans un état « désincarné » transitoire.

Discussion

Trois axes thématiques sont développés pour comprendre les fonctions psychiques de ces expériences. Le premier concerne le lien existant entre trauma, clivage et sortie hors du corps. Celle-ci apparaît alors comme une manière de mettre à distance un événement traumatique dans le but de protéger la subjectivité. L’expérience de sortie hors du corps interroge également sous un angle original la matrice hallucinatoire sous-jacente du fonctionnement psychique et la façon dont le corps « héberge » la psyché.

Enfin, les dimensions symboligènes de cette expérience sont étudiées du point de vue de ses conséquences après-coup. Elle est alors conçue comme une forme d’auto-représentation qui figure le processus de symbolisation dans son rapport au double.

Conclusions

L’expérience de sortie hors du corps est un vécu à la phénoménologie spécifique qu’il est possible de lier à diverses fonctions psychiques. Sa position aux frontières de la subjectivité aide en particulier à mieux saisir les processus d’« incarnation ». Lorsque le récit d’une expérience de ce type émerge dans le cadre clinique, de l’écoute du clinicien et de sa capacité à tolérer les particularités de ce récit pourront découler de possibles dimensions symboligènes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Out-of-Body Experience, Exceptional experiences, Dissociation, Trauma, Splitting, Symbolization, Reflexivity

Mots clés : Sortie hors du corps, Dissociation, Trauma, Clivage, Symbolisation, Réflexivité


Plan


 To quote this article, please use the French print version: Rabeyron T, Caussie S. Clinique des sorties hors du corps : Trauma, réflexivité et symbolisation. Evol Psychiatr 2016; vol 81 (no 4): pages (pour la version papier) ou URL [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2016  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 81 - N° 4

P. e53-e71 - octobre 2016 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Clinique des sorties hors du corps : trauma, réflexivité et symbolisation
  • Thomas Rabeyron, Samuel Caussié
| Article suivant Article suivant
  • Proposition pour une physiologie de la jouissance
  • Ariane Bazan, Sandrine Detandt, Sarah Askari

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.